#Thuringe : c'est pas en fRance, sous Macron 1er, qu'on verrait ça…

On pourrait presque se ravir de ce qui se passe en Allemagne sur le front de la lutte contre l’extrême-droite, qui connait là- bas une plus grande virulence encore qu’ici, en fRance. Voilà des événements spectaculaires et des décisions radicales en haut lieu, comme on en voudrait bien voir lus souvent ici,où la présence de l’extrême droite la plus radicale est si ouvertement tolérée, comme ici, à Angers, où ils prennent un peu trop la confiance. (Et devinez où se situe le maire ? Tout comme à Lyon, l’une de leurs autres places fortes, avec un si peu regardant sur l’extrême-droite que Collomb, et ses complaisances connues avec l’extrême droite..).

Les événements actuels en Allemagne suite à l’élection de Thuringe ont à mon sens une très forte valeur symbolique ajoutée, notamment en raison du passé nazi de ce pays voisin. Là bas, l’extrême droite s’appelle l’ AfD, pour Alternative für Deutschlandun, un parti frère consanguin de notre RN. La preuve nous en est apportée factuellement par le fait que l’antisémite du RN nommé Pradoura, ex-attaché parlementaire de Nicolas Bay, n’a eu aucun mal à y être transféré aussitôt après son outing antisémite, ce qui démontre l’existence de réseaux entre les deux partis à l’idéologie si voisine. D’ailleurs, M. Le Pen herself n’a-t-elle pas adressé ses félicitations à l’ AfD après sa percée aux élections législatives allemande de 2017 ?)

On pourrait s’en réjouir, disais-je, de ces soubresauts allemands vis à vis de l’hydre (néo, vraiment ?) fasciste si la coalition qui a permis l’élection d’un président de la région de Thuringe n’était aussi symptomatique d’un mal plus profond qui mine actuellement ce pays voisin, qu’on aurait pu penser épargné grâce à son long, durable et profond travail de mémoire. Car il s’agit de l’alliance non pas d’une carpe et d’un lapin, mais d’un type de droite,Thomas Kemmerich (FDP, parti libéral démocrate, membre de la coalition avec la CDU, le parti de Merkel) élu grâce aux voix de l’AfD, ce qui a provoqué un tollé général dans ce pays, forcément, pour les raisons que l’on sait. Le nouvel élu a aussitôt été contraint à la démission, et de nouvelles élections seront probablement nécessaires.

Bien que la situation dans notre pays soit différente, est-il si exclu que ce risque là nous advienne, en France, sous les auspices d’un Macron , bien peu regardant sur le respect des libertés publiques (entre affaire Benalla et visites éclairs dans des villages Potemkine) comme en matière d’immigration, et si peu suspect de vouloir établir un cordon sanitaire avec l’extrême-droite et ses satellites médiatiques desquels il a choisi d’ignorer l’antisémitisme.… Et cela, malgré la posture affichée, celle d’un soi-disant rempart contre l’extrême-droite que ses actions ne cessent de démentir au quotidien, tant elles illustrent la convergence des idées… Et puis, le libéralisme et le néo-fascisme ne sont pas véritablement des adversaires politiques, et peuvent même trouver des intérêts communs à nier les libertés fondamentales pour sauvegarder leurs intérêts économiques respectifs. Car en fRance, l’industrie de la haine se porte bien, que le macronisme n’inquiète guère. Au contraire : ses affaires n’ont jamais été aussi florissantes que sous son règne…

Et puis, pour mettre le fer dans la plaie en martelant par cette illustration mon propos sous jaccent (à peine 😉 ) ici, les plus anciens se souviendront de l’élection d’un président de région nommé Millon, dans des circonstances similaires à celles qui ont permis l’élection controversée, à juste titre, de Thuringe. Et ce Millon là n’aurait vraiment pas paru étranger, dans le parti macroniste, LREM… Même genre d’idées libérales affairistes confuses, réactionnaires, sous couvert de pseudo-modernité, si chère à Macron. N’a-t-il pas lui aussi tenté une aventure similaire, mais elle avortée, avec sa tentative de création de L’Avant-Garde, en 2015 ? Tout aussi cathos réacs que les réseaux de Macron, justement. Et aussi infiltrés par LMPT que LREM, là encore. Une réelle convergence, et concentration de fafs.

D’où le danger, imminent.

Alors, en cet instant, mon regard et mes pensées vont vers ce compte :

Son action doit être terriblement efficace, pour que certains apparaissent si fébriles…

et devinez d’où il parle ?

Voilà, vous y êtes. CQFD. Belle convergence idéolique, n’est-ce pas ? A la croisée des chemins idéologiques, dans une totale confusion politique que je réprouve (le confusionnisme marqué par le fait de se dire soi disant de gauche? Quelle escroquerie !), LREM, le Printemps républicain, le libéralisme, la défense des intérêts des catholibans. Tout ce contre quoi je lutte ici. Ce genre d’individus qui font véritablement le lit de l’extrême-droite.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.