Comme d'immondes remugles d'apartheid dans l'air hexagonal (faut que ça cesse) #racisme

Ces deux Julien extrêmement droitiers (donc racistes) se seraient-ils donné le mot, où seraient ils allés à la même école ? En tous cas, certaines coïncidences sont troublantes. Visiblement, hasard de mes publications ici, un facho répond à un autre, comme en écho, et voilà qui fait une drôle de musique de fond, bien aigre en vérité, et fort douloureuse à mon esprit d’humaniste ancré durablement. Et dire que je viens à peine d’écrire un article sur la dernière immonde provocation raciste du dénommé Odoul, qui ne vit plus apparemment que par et pour cela….

Voilà donc l’un des cadres du RN qui verse maintenant (1) dans la promotion du ségrégationnisme religieux, si ce n’est pas carrément ethnique : qui est encore dupe en effet de leur soi-disant combat pour la laïcité, dirigé vers une seule et unique religion à laquelle il voue leur haine si exclusive, sur laquelle ils ththésaurisent en spéculant sur de futurs résultats électoraux profitables à eux seuls ?

Et donc, à peine me suis-je fendu d’un billet contre les propos racistes – qui signent encore un pallier au dessus dans l’horreur du politiquement admissible – de l’ignoble et cynique opportuniste Odoul, que je tombe à présent sur un autre propos du même tonneau de merde, mais de la part de Rochédy cette fois. Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas (comme vous avez de la chance), cet ancien directeur du FNJ a déjà tout un dossier ici. Il s’agit d’un petite ordure arriviste raciste de la pire espèce, qui ne recule vraiment devant aucune ignominie, aucune instrumentalisation dégueulasse du moindre fait divers, et adepte de surcroit d’un virilisme grotesque qui le rend volontiers homophobe. Il ne parvient en outre que difficilement à cacher sa fascination pour des hommes politiques peu soucieux de démocratie réelle, des tyrans et des criminels contre l’humanité, comme le petit führer Syrien... qu’il a tenu à rencontrer personnellement, avec les habituels soutiens du dictateur et tortionnaire syrien.

Et voilà donc à quoi je veux en venir, qui fait écho, et ressemble bien à un prolongement, une réponse, un propos convergent avec celui d’Odoul qui estime que certaines personnes sont moins françaises que d’autres, et moins légitimes que les blancs catholiques à demeurer sur le sol français (je ne m’ attarderai pas sur le libertaré précédent, qui ne m’intéresse guère, et qui ne trouve visiblement pas ce facho là totalement infréquentable…contrairement à moi).

Rochédy est donc d’accord avec Julien Odoul, à moins que ce ne soit l’inverse : il faut bouter l’étranger, réputé à priori musulman, hors de fRance. Voilà qui est dit, écrit, et qui fait froid dans le dos. Quand on dit que la peste brune est à nos portes, ce n’est pas une vue de l’esprit. (2)

Et quand on commence à voir poindre ce genre d’idées dégueulasses dans l’espace public, sans que grand monde ne s’en émeuve, alors qu’elle donne un corps de plus en plus solide et palpable à ce qui n’était jusqu’à présent que des concepts provenant d’une minorité de têtes brûlées de l’extrême droite la plus radicale, néo-fasciste, et si proches du néo-nazisme, comme l’idée complotiste du grand remplacement, et cet ersatz parodique immonde des déportations, alors le temps n’est plus ni aux belles paroles, ni aux beaux principes, ni à l’indignation, devenues notoirement insuffisantes. Et je ne compte plus sur des instances judiciaires dépassées par la marée de merde raciste qui est en train de nous submerger pour endiguer cette turbine à lisier. Les propos de Rochédy sont constitutifs d’un délit. Mais je doute qu’il ait très peur d’en subir les conséquences concrètes. Des Zemmour, Soral, et autres producteurs de haine célèbres dans ce pays n’ont ils pas été sanctionnés au mieux, si dérisoirement, de peines avec sursis, et d’amendes aux montants dérisoires ?

Face à des gens aussi toxiques, aux idées aussi immondes, qui préparent le grand public à l’avènement du pire que notre société puisse produire – le rejet de l’autre en raison de sa couleur de peau, de religion, d’idées ou de sexualité – les mots ne servent plus à rien. Toutes les sociétés qui ont commencé à s’en prendre telle ou telle race ou religion, s’en est prise ensuite aux LGBTQ, aux femmes, aux minorités, aux opposants politique de toutes sortes.

L’extrême-droite n’a jamais été aussi proche du pouvoir, et je ne compte pas sur les fauxcialistes et le camp macroniste pour nous en préserver, eux qui partagent sans oser l’avouer les idées du RN en matière d’immigration, comme les propos d‘un Collomb ou la scène de la mère voilée accompagnatrice scolaire, humiliée par Odoul au Coneil régional de Bourgogne, nous l’ont si bien démontré :

Face ces gens là, je le répète, persiste et signe, et insiste encore, et encore, nous devons impérativement opposer un front uni et massif. Et agir, vite, avant qu’il ne soit trop tard. Déjà, le Rassemblement National est aux portes de plusieurs villes de fRance, et attend son heure, sans trop se fatiguer, surfant sur l’air ambiant.

Il est franchement suffocant. ça schlingue de partout.

(1) ce fait suffisamment inédit dans son parti méritait en effet d’être souligné, puisque ce dernier se targuait il n’y a encore pas si longtemps d’une prétendue dé-diabolisation, allait même jusqu’à se prévaloir d’une légitimité démocratique, d’un fonctionnement républicain, qui n’existait toutefois, il est vrai, que sur le papier, et vis à vis duquel il ne fallait surtout pas être trop regardant sur les coulisses. Ne serait plus aussi nécessaire, compte-tenu de l’air du temps, justement, cette pseudo dé-diabolisation, cette volonté de paraitre respectable et fréquentable ? Voilà qui pose question sur l’état de notre société…

(2) J’ai retiré cette expression de mon ancien intitulé de blog simplement parce que 1. elle ne parle pas à tous de la même manière en fonction de la culture personnelle de chacun, et peut donc prêter à malentendu désagréable… (je ne préfère pas parler ici de certains quiproquos qui pourraient blesser une certaine communauté). 2. C’est quelque part banaliser l’horreur de la Shoah, la bête immonde dont je parle ici ne vise pas en effet cette fois les juifs exclusivement (en tous cas, pas que). , et plus de manière aussi exclusive. Bien qu’au RN, par exemple, l’antisémitisme soit toujours très présent, mais en coulisses, pour ne surtout pas choquer le grand public, maints exemples connus de nous

1 commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.