Après sa condamnation pour apologie du terrorisme, l’immonde Tasin se victimise encore…

Sur son site immonde à en vomir ses tripes, comme je l’ai déjà démontré en de maintes occasions, la raciste complotiste qui tient la gargote malodorante nommée « Riposte laïque« , ainsi qu’une autre succursale nommée quant à elle « Résistance républicaine« , du même seau de lisier hautement toxique , avoue elle-même avoir été condamnée pour apologie du terrorisme.

A l’heure où j’écris ces mots, j’ignore encore si c’est vrai, étant donné que seuls des sites de fachos/complotistes aussi peu crédibles que recommandables annoncent cette information. La fachosphère est en émoi.

source

Moi, j’attends donc avant de la valider, bien que cela soit fort plausible (le CCIF l’a également fait savoir par communiqué) d’avoir une source fiable et montrable à proposer ici… Ces gens là se sont fait en effet une spécialité, comme si c’était une gloire (bien minable en vérité) de leurs condamnations judiciaires, même pour des motifs aussi ignobles. Il est en effet utile de rappeler les faits sur lesquels repose cette sanction judiciaire, d’ailleurs un peu trop modérée à mon goût (quand des antifas sont emprisonnés pour moins que ça, et en l’absence de preuves tangibles qui plus est). J’avais évoquée cette affaire dans ce billet il y a deux ans :

Elle a d’ailleurs récidivé de toute aussi odieuse manière, en matière de justification du terrorisme de son camp, après l’attentat de Christchurch, et j’espère qu’elle rencontrera également les conséquences palpables de ses propos ignobles, constitutifs également du délit d’apologie du terrorisme, dès que possible.

Et bien sûr, cette ordure (et si ce n’est pas elle, c’est son compagnon de fausse route (voir ici pourquoi ) qui ose utiliser à son profit (comme tant de fachos s’y sont commis avec tant d’hypocrisie) l‘épisode Milla, pour se prémunir de toute critique, se référant à une soi-disant critique saine d’une religion, quand c’est de tout autre chose dont il s’agit, comme l’histoire de ce site si exécrable pour la plupart d’entre nous l’a déjà amplement prouvé, par ses attaques ignominieuses et si grossièrement attentatoires à la dignité humaine… Un simple exemple :

Lors du procès, qui se tint enfin, au mois de décembre, le procureur osa demander 6 mois de prison, dont 4 mois fermes, sans cacher une volonté de faire taire, ainsi, Christine Tasin, et lui interdire toute critique de l’islam, et toute information sur ce dogme qui sortirait du politiquement correct.

Dans un contexte où la jeune Mila, 16 ans, ne peut plus aller à l’école depuis deux semaines, pour avoir dit, en termes crus, le mal qu’elle pensait de l’islam et du Coran, et où elle subit menaces de mort et de viols, ce verdict ne peut qu’encourager les soldats d’Allah qui, sur le territoire français, entendent interdire, par la menace ou la violence, 5 ans après les meurtres de Charlie Hebdo, toute critique de leur dogme.

source : Riposte laïque, Pierre Cassen : « Christine Tasin : 4 mois de prison avec sursis pour apologie du terrorisme ! ».

Ils ont bon dos, les morts de Charlie Hebdo. Comme certains d’entre eux doivent se retourner dans leur tombe, s’ils pouvaient voir tout ce qu’on leur prête comme saloperies…

Une réflexion sur “Après sa condamnation pour apologie du terrorisme, l’immonde Tasin se victimise encore…

Les commentaires sont fermés.