Zemmour, l’histoire d’un aveuglement idéologique absolu… qui n’a rien à envier à celui du nazisme (#CNews complices !)

J’ai déjà beaucoup dit et beaucoup écrit sur ce golem idéologico-médiatique d’une société paranoïde, comme je le titrais alors à l’occasion de mon dernier billet sur cet être ignoble. Mais j’éprouve encore le besoin d’en ajouter un autre. Car quand on en arrive à ce point là de déliquescence morale, d’absence totale de scrupules à prononcer l’insupportable, en pleine conscience de l’horreur de ses propos, mérite-t-on encore le si beau, si bon qualificatif d’ « humain » ? Je m’interroge, encore et encore…

Comme si être raciste, xénophobe, islamophobe et sexiste , d’une manière si violente et de manière exponentielle qui plus est, ne lui suffisaient plus… Faut-il encore qu’il aille jusqu’à s’en prendre à des enfants pour que son ignominie soit totale et absolue ? Quelle folie est-ce là ?

Comment peut-on, après avoir prononcé ces phrases si horribles, regorgeant d’inhumanisme, avoir l’outrecuidance et l’incroyable duplicité de s’en référer à la Cour Européenne des droits humains ? Pour aller défendre son droit de vomir impunément des horreurs de cette sorte ?

Mais le temps n’est plus aux questions sans fin, qui n’ont guère de réponses rationnelles, devant un tel engagement durable et répété à s’enfoncer dans le pire aveuglement idéologique qui soit. Si encore il n’était pas si complaisamment relayé en masse par une industrie médiatique sans éthique, au risque de polluer mentalement des populations entières, vulnérables et perméables comme jamais sous l’effet du terrorisme à ce genre d’idées détestables. Il convient à présent d’empêcher cet être éminemment toxique de nuire. Et qu’on ne se trompe pas sur mes propos, que des esprits mal intentionnés comme il en existe tant chez mes ennemis politiques pourraient mal interpréter, jusqu’au comble de la mauvaise foi qui les caractérise assez, simplement pour nous nuire : je suis résolument contre la peine de mort, même pour ce genre d’individus qui quant à lui n’y répugnerait probablement guère,vu la nature des propos visés ici, qui vont jusqu’à souhaiter la mort d’enfants innocents, dans lesquels il ne voit certainement que de vulgaires terroristes ou envahisseurs en puissance, comme il le dit d’ailleurs lui-même. Le stopper, c’est juste une question de justice sociale. Toute société doit savoir trouver les moyens de se protéger contre ses propres venins, en l’espèce de tels individus malfaisants.

Pour ma part, sa mort médiatique me suffirait amplement. Cet être immonde ne vit que par le scandale qu’il provoque, c’est même son fonds de commerce comme je l’ai maintes fois commenté de manière circonstancielle, analysé et martelé ici. Sachant cela, on sait quel traitement adopter pour stopper sa turbine à ordures.

Et si l’on ne fait rien, on est complices, point barre.

NB. Si le cœur vous en dit…

Signalez les propos ci-contre au CSA, lien ci-dessous

Catégorie « La déontologie de l’information et des programmes” émission Face à l’info CNews 22/1 à 19H 00 ( n’oubliez pas les minutes, sinon cela bloque)
https://www.csa.fr/Mes-servi…/Alertez-nous-sur-un-programme

Une réflexion sur “Zemmour, l’histoire d’un aveuglement idéologique absolu… qui n’a rien à envier à celui du nazisme (#CNews complices !)

Les commentaires sont fermés.