Miss fRance raciste : Dupont Gnangnan candidate au grand concours de la fachosphère

Le petit entrepreneur identitaire, grand chantre à la petite semaine du grand remplacement, qui tente obstinément de doubler Marine Le Pen par l’extrême-droite, j’ai nommé Dupont Gnangnan, propose donc un concours de racisme. On ne peut guère appeler autrement en effet le grand raout auquel il invite ses convives de la fachosphère. Qu’y a-t-il en effet comme ingrédient politique commun entre les gens mentionnés ci-dessous (1) ? (Comme quoi, malgré leurs dénégations, les morpions de l’UPR, ils sont bien d’extrême-droite…;) ).

je ne suis pas certain qu’il puisse gagner. D’autant plus que NDA semble éprouver quelques pudeurs, parfois, de vierge effarouchée, comme ici, en l’espèce. Voilà qui est d’autant plus malvenu que la concurrence est rude. On nous signale en effet la candidature d’une moitié de nazi : Vincent Vauclin et sa dissidence française...

je crains qu’ils ne fassent un peu tache, ces neuneus là, qui ont déjà bradé le drapeau BBR…

Faut vous faire un dessin ou bien ?

(1) A l’origine, Polony était également sollicité par NDA, comme le démontre cet article.