racisme des grandes entreprises françaises : ce rapport que le gouvernement veut enterrer…

Dans la famille « le racisme n’existe pas mais je censure les résultats de campagnes de testing qui en démontre la réalité », je demande… l’état français :

C’était pourtant une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. Promesse réitérée lors de son discours de Tourcoing de novembre 2017 sur la politique de la ville. Le président de la République s’engageait alors devant un parterre d’associations de quartiers populaires à poursuivre les « opérations de testing« , à « pénaliser les discriminations à l’embauche et à rendre publics les noms des entreprises les plus délinquantes en la matière« , faisant allusion à la pratique anglo-saxone du « name and shame ». 

(poke aux Sleeping Giants au passage 😉

Tant que de telles pratiques existeront, je continuerai de les dénoncer ici, inlassablement. Intolèrable dans toute démocratie qui se respecte, comme tel n’est visiblement pas le cas en Macronie.

NB. Pour celleux que cela intéresse, les résultats de cette étude sur les discriminations pratiquées par les grandes entreprises françaises sont visibles ici.