« Racines d’avenir », la branche morte d’un arbre bien malade : Les Républicains #LR #fachosphère

souvenez vous, les anciens, l’UMP,
ancêtre de LR, et son logo… Vous y êtes. Sur la piste… 😉

Le républicanisme est il un racisme ? Voilà une question qui mérite de plus en plus d’être posée dans ce pays, à la faveur de ses derniers développements de l’actualité politique. Comme je l’écrivais ici il y a maintenant quelques années, le mot républicain ne veut vraiment plus dire grand chose

Dernier épisode en date de cette actualité républicaniste, c’est à dire plus que confuse politiquement (si ce n’est qu’on peut y percevoir une dimension identitaire et réactionnaire en trame de fond), voilà qui est acté, enfin : LR a décidé de se débarrasser de son trou duc raciste bouc émissaire facile…

Loin de moi toutefois l’idée d’innocenter ce genre d’immondes là, que je ne cesserai de conspuer jusqu’à la fin de mes jours, tant qu’il me restera un souffle de vie. Je les estime en effet, en toute conscience, purement toxiques pour notre société et son bien vivre ensemble, que ce genre d’individus méprisants et méprisables préfèrent si allègrement railler… avec leur sourire de chacal crispé dans une figure de premier communiant :

… Mais voir ce parti que je considère perdu pour notre humanisme commun se dédouaner à si bon compte de ses propres turpitudes en la matière, celle qui aurait soi-disant justifié l’éviction de cet – en effet – militant d’extrême droite là, voilà qui ne devrait pas nous illusionner sur le restant de cette fratrie politique moisie, qui en a vu bien d’autres en matière de dégueulasserie raciste, xénophobe, islamophobe, autoritariste, nationaliste. Donc d’extrême-droite. (1).

Depuis Wauquiez, on sait tous bien à quoi s’attendre quand à cette billevesée là, la soi-disant pureté doctrinale de LR, et c’est trop tard. Certaines configurations locales sont tout aussi problématiques que celle posée par le cas Tégner, comme ici à Sète avec un Laurent Pacull qui a pour modèle… Robert Ménard, le maire de cette ville où je ne vivrais pour rien au monde. Rien que ça le situe assez. Sera-t-il lui aussi comme le petit arriviste Tégner (qui trouvera bien vite une place au soleil noir du RN, lequel manque désespérément de cadres, au point de recruter vraiment n’importe qui), remercié par son parti si scrupuleux en matière de barrage, comme de certains castors que l’on connait de leur parti jumeau, LREM, lui aussi tout aussi peu étanche ? Il semblerait aux dernières nouvelles que le candidat d’extrême-droite à la mairie de Sète ait quant à lui préféré démissionner plutôt que de subir l’excommunication…

Voilà en tous cas un ensemble d’informations qui augurent bien mal de ce storytelling avantageux pour le parti de droite, mais qui tient en effet si peu la route alors que ses instances prétendent se refaire une virginité morale à peu de frais en coupant une branche aussi pourrie… Alors que, c’est ballot, mais c’est bien l’arbre tout entier qui est atteint par la peste dont il s’agit. Et cela, jusqu’aux racines que ces gens là ne cessent de mettre en avant, majoritairement si terriblement identitaires, jusqu’au patriotisme, au racisme et à la xénophobie, mus par une logique réactionnaire crispée sur ses privilèges de petits blancs catholiques dominants aisés qui les nourrissent indéniablement.

C’est peut-être un détail pour vous, Monsieur Hausalter, qui avez signé cet article pour le si discutable Marianne (2) mais pour moi, cela veut dire beaucoup. On se souvient ici que Tégner a été en effet l’un des artisans de cette assemblée si nauséabonde là, la « convention de la droite » qui fut bien plus probablement celle de l’extrême-droite. N’a-t-elle pas été marquée en effet par le triomphe médiatique que l’on sait d’un zemmour, que d’aucuns choisissent si résolument de soutenir, jusqu’à l’absurde et au grotesque ? je ne sais d’ailleurs même pas comment dire que le fait d’adhérer aux thèses racistes et complotistes d’un Zemmour est pour moi un grand mystère, un trou noir dans l’espace idéologique et intellectuel, dont je suis tenté de rechercher l’explication dans le registre des pathologies psychiatriques… Mais je ne voudrais pas insulter les malades psychiques, qui ne sont pas tous aussi racistes et si moralement détestables que ceux que nous brocardons ici. Et j’en connais un rayon…

Il n’est d’ailleurs pas inintéressant d’observer le continuum idéologique, politique, médiatique, et relationnel qui existe au sein de la galaxie Zemmourienne. Il s’agit à mon sens (et pas que le mien, d’ailleurs… 😉 d’une constellation dont on peut citer sans trop se tromper les astres morts : Valeurs actuelles, L’incorrect, Causeur, Boulevard Voltaire, le FN/RN, une grande partie de LR, Marion Maréchal Le Pen, Mariani, le PCD, DLF et sa tête de gondole, d’Ornellas, TVL et son pseudo journaliste animateur Martial Bild, tous unis par une même obsession raciste et xénophobe, identitaire, que les attentats djihadistes ont contribué à solidifier, même si la tendance existait déjà préalablement. Des militants anti-migrants, islamophobes, d’une droite extrême ancrée dans ses racines mythifiées, enduites d’un roman national qui relève davantage de la légende et des croyances que de l’histoire réelle, et rationnelle, plus scientifique. Tous ont en commun une même haine, plus ou moins confuse, plus ou moins idéologisée, inscrite dans une même obsession : les musulman.e.s. Certains sont peut-être athées, mais d’autres sont catholiques en plus d’être identitaires, ce qui renforce je pense leur haine des tenants de cette religion là, concurrente, en plus de leur esprit de vengeance dicté par le phénomène de terrorisme islamiste radical.

Pour en finir de ce billet trop long, qui tente de démontrer une fois de plus quelle est la nature de notre ennemi politique commun, à travers des noms, et des visages, je vous ai gardé le « meilleur » pour la fin :

« racines d’avenir »…. C’est le mouvement de Tégner. Un nom bien poétique pour la merde raciste et xénophobe dont il s’agit. Et quand on voit qui la promeut, on est tout de suite renseigné, même quand on ne s’en douterait pas, sur la couleur de ce dont il s’agit : brun.

source : [at]https://www.breizh-info.com/2018/10/12/103901/racines-davenir-erik-tegner

(sur Breizh-info – attention, site raciste et complotiste qui ne répugne jamais au cyber-harcèlement de ses contradicteurs, jusqu’à les poursuivre IRL de leurs assiduités dans leur activité professionnelle – c’est par ici)…).

Bien sûr, comme dab, je garde un œil sur ces dites « racines d’avenir », dont j’ai inscrit l’alerte dans mes recherches personnelles d’actualités, au cas où. Il est fort probable en effet que le petit arriviste aux dents longues à rayer les parquets fasse de nouveau parler de lui à l’occasion de l’un de ces bad buzz racistes dont ces gens là ont le secret.

Next.

Post-scriptum : grâce à l’Incorrect, ma photothèque de la fachosphère vient de s’enrichir d’un nouveau nom, celui d’un illustre inconnu qui vient de mettre ses pas dans les pas Tégner… avec une promesse de poste au FN/RN, lui aussi ?

Ce même Monsieur Nobody, un avocat affairiste, que l’on voit ici sur facebook commenter le mouvement des Gilets Jaunes du haut de sa tour d’ivoire, pour RT, la chaîne poutinienne des fafs français, avec un mépris condescendant pour les « assistés », ou ici, auteur sur l’Incorrect, quel curieux hasard, en train de parler en pseudo expert d’un sujet qu’il ne connait manifestement pas, et dont il est si éloigné des préoccupations économiques et sociales, et enfin sur cette pétition de soutiens à Génération Identitaire pour son immonde action xénophobe en méditerranée. Un tartuffe raciste, quoi, et qui ne l’assume pas… Archivé.

(1) … Et cela, sans parler également des nombreuses affaires Politico-financières qui les rapprochent aussi, en termes de corruption, de conflits d’intérêts, d’escroquerie, de détournements de fonds publics dont le sarkozysme est une cristallisation totale. Ce genre d’affaires dont notre vie publique se passerait plutôt, tant elle gagnerait à s’assainir, démontrent assez l’absence totale d éthique de ce parti, qui a tant fait par bien des exemples pour le désintérêt de mes cons de patriotes quant à la chose politique au sens le plus péjoratif du terme : la politique partisane, dont la droite française est une incarnation mythique.

(2) Un hebdo aux unes si volontiers racistes et racoleuses, tribune officielle d’un autre groupuscule républicaniste malfaisant qui ne répugne nullement aux mêmes idées islamophobes que l’extrême droite, comme je l’ai déjà démontré ici à maintes reprises).