le "transhumanisme" est un abrutissement. Démonstration par son gourou, @dr_l_alexandre

L’appartenance idéologique discutable de ce sombre imbécile outrancièrement égotisé qui se pare des vertus d’une science qu’il ne possède que si partiellement, c’est le moins qu’on puisse écrire (l’expertise conférée par l’urologie appliquée à toutes les autres sciences et activités humaines, ça va bien 5 minutes) est en train de se voir, et de plus en plus, comme un nez au milieu de la figure.

Cela ne lui suffisait donc pas de n’avoir éprouvé aucune gêne particulière à participer à la petite sauterie identitaire des amis de Marion-Maréchal Le Pen ci-dessus, au risque de lui conférer une caution (si faussement…) scientifique, pour y dire des conneries plus grosses que lui de surcroit, qu’il habille d’apparences New Age pour appâter le gogo en donnant à ses affirmations péremptoires les apparences de ce qui n’est qu’un vulgaire scientisme futuriste.

Le voilà pris à présent en flagrant délit de propager l’une de ces fakenews (information donnée dans l’intention de nuire, rappelons le) dont la fachosphère est particulièrement friande. Continuons donc à faire peur et à désinformer les masses laborieuses sur leur terrain favori : les réseaux (a) sociaux… Quelle belle démarche scientifique et à forte valeur démocratique ajoutée que voilà (et s’il n’y avait que ça…). Regardez en bas du tweet le nombre de gens qui apprécient cette publication… Atterrant. Et c’est ainsi que se fabrique le consentement populaire au racisme (ou à l’altérophobie, si vous préférez, pour contourner ceux qui se cachent derrière leur petit doigt sous des querelles sémantiques à propos d’islamophobie) :

Malheureusement pour lui, un rapide factcheking nous en dit plus sur l’origine de ces images, qu’il jette en pâture aux haters habituels, qui n’en demandaient pas tant… Si j’y consacre un billet, c’est que c’est justement l’un de leurs totems favoris, le halal, aux bas du front… national :

Celui qui débunke cette « information », Vincent Coquaz, pour CheckNews (qui entre parenthèses m’a fait l’honneur de citer mon blog, à propos d’un article sur Thinkerview) nous précise grâce à ses recherches qu’il s’agit d’une vidéo « publiée la veille par Gemma O’Doherty, activiste irlandaise d’extrême droite, adepte de la théorie du «grand remplacement» et de thèses antisémites. « 

Je suis allé voir son pedigree, notamment ici.

En juillet 2019, la chaîne YouTube de O’Doherty a été définitivement supprimée pour violation de la politique de YouTube relative au discours de haine. [65] [66] Cependant, O’Doherty a semblé échapper à cette interdiction en utilisant un compte alternatif. [65]

Elle fait en effet partie des personnalités qui soutiennent l’extrême-droite irlandaise lorsqu’elle s’attaque à un centre de migrants dans le Connemara. Il suffit d’aller jeter un œil rapidement à son compte twitter (sur lequel j’ai rapidement retrouvé la publication partagée par notre bon docteur Alexandre….) pour y constater aisément la démonstration de son appartenance idéologique nauséabonde, en effet…

… avec les mêmes obsessions et les mêmes fétiches caractéristiques des bas du front de ce côté-ci de la mer (de), au point que c’en devient particulièrement risible :

Le type se dit « macroniste atypique », qu’il parait… Pas tant que ça, finalement. Il ne fait que conforter mon opinion. Voilà donc un exilé fiscal qui comme les trolls macronistes que je dénonçais ici relaie la propagande de l’extrême-droite la plus caricaturale. Moi, je dis, ça relève de la même filiation idéologique discutable, tellement soluble dans la fachosphère la plus purulente. Comme quoi, ce que je ne cesse de souligner depuis l’avènement de cet autre gourou là, l’idéologie spécifique de LREM (un opportunisme d’essence libérale prédatrice) est grandement soluble et miscible avec les toxines de l’extrême-droite lepéniste… CQFD.

Et je n’en ai pas fini avec cette tête de gondole confusionniste à la sauce futuriste là. Un ennemi de classe, et de caste. Au projet sociétal incompatible avec mes valeurs.

Next.