Pour ce co-fondateur d’Extinction Rebellion, l’Holocauste ne serait donc qu’un « détail de l’Histoire »

 

Ce que ne dit pas cet article du Parisien, c’est  que dans cette version allemande, il dit même  » Pour être honnête, vous pourriez dire : ceci est un événement presque normal. » La similitude avec les propos de Le Pen père, qui estimait quant à lui que les chambres à gaz étaient un détail de l’histoire, est plus que troublante : insupportable.  Rappelons utilement que ces propos lui ont valu d’être définitivement condamné,  au vu de leur réitération obstinée, pour contestation de crimes contre l’humanité. C’est pourtant une idée que partagent les révisionnistes, dont Hallam semble donc faire partie. Dont acte.

On peut ajouter que les allemands, eux, ont aussitôt réagi, à juste titre :  les militants d’Extinction Rebellion Germany ont clairement rejeté les propos du co-fondateur de leur mouvement et se sont dissociés sans la moindre ambiguïté des propos  de Roger Hallam.

« Roger bafoue les principes des XR qui ne tolèrent pas l’antisémitisme et n’est plus le bienvenu chez XR Allemagne ».

Le co-dirigeant des Verts allemands, Robert Habeck, a de son côté appelé l’organisation XR « à prendre nettement ses distances » avec Roger Hallam. « Il ne doit y avoir aucune place pour la minimisation de l’Holocauste ou l’antisémitisme. Nulle part et dans aucun mouvement », a-t-il insisté dans « Bild ». (source)

 

Post-scriptum : et à ce jour, 21 novembre 2019, toujours aucune réaction d’Extinction Rebellion France, malgré plusieurs sollicitations leur demandant de se désolidariser officiellement des propos de leur co-fondateur…. je note.

PS. 2 la surenchère des révisionnistes sur twitter est proprement hallucinante, avec un festival de propos visant à banaliser l’horreur de la Shoah, dans une incroyable concurrence victimaire, jusqu’à l’abject. Un simple exemple, assez significatif d’un certain mouvement, pour qui tout se vaut…

Capture.PNG