Arcachon, capitale hexagonale du suprémacisme blanc ? #Lesquen déménage (mais ça, on le savait déjà…)

Pour ceux qui d’emblée ne connaissent pas Monsieur De, ancien patron de la bien mal nommée Radio Courtoisie pour qui le jazz est une insupportable « musique négroïde » (je cite de mémoire), et dont les troupes au front particulièrement bas ne trouvent jamais un homme, même cadre du RN, assez français ni assez blanc pour eux, définition même du suprémacisme, cette illusion de supériorité provoquée par une bêtise crasse, je renvoie à son dossier ici (qu’il conviendrait d’ailleurs d’étoffer… Si vous avez des sources, merci de les indiquer en commentaires).

Si j’en parle aujourd’hui, c’est que je viens de tomber sur cet article :

Comme vous pouvez le constater, il date de fin octobre 2019. Je suis donc allé zieuter sur les zinternets en tapant l’adresse de ce nid bien moisi, et j’ai trouvé aussitôt ça, sans trop d’efforts… :

Voilà qui confirme en effet les propos du premier article. Cette association a bien émigré de Paris vers Arcachon, comme le confirme le JO ici

Comme les comtes sur les réseaux « sociaux » de ladite assemblée de bas du front (national libéral, disent ils) ont été honteusement censurés par le politiquement correct, vous saurez à présent où les trouver pour de vrai… (si quelqu’un.e peut m’envoyer une photo pour compéter le tableau…).

Pour ceux qui se demandent quels sont les imbéciles qui peuvent bien se dire jeunes mais soutenir un personnage aussi immonde, il se trouve que Vice leur a consacré un portrait... pour le moins complaisant sur le registre discutable du « racisme joyeux »… Avec ces « jeunes » bien propres sur eux…

N’est-ce pas, que leur crasse idéologique ne se distingue presque pas ? Comme quoi, le délit de faciès, ce n’est pas très scientifique… 😉