Où l’Incorrect s’achète une conscience à peu de frais…

Le journal des petits amis de Marion Maréchal Le Pen vient de se payer une bonne page de publicité, grâce à sa chroniqueuse … Car qui en effet connaissait ce bouzin d’extrême-droite là, avant cette minable polémique, d’un niveau si consternant, à part une frange bien étriquée de la population qui le lit, et des antifas qui l’observent de loin (pas pour la vue, mais pour l’odeur… ) ?

On apprend aujourd’hui que ledit torchon fasciste s’est séparé de sa contributrice après ses propos polémiques, histoire de s’acheter une (vraiment petite) vertu… qu’il n’a pourtant jamais eue.

Car en matière de dégueulasseries, son rédacteur en chef, Jacques de Guillebon, n’est pas trop en reste. Voilà entre autres joyeusetés particulièrement progressistes l’une de ses positions significatives :

source

Et encore, ce n’est pas tout... La suite au prochain épisode.