xénophobie d’Etat : #LREM contaminée par des mesures d’inspiration Lepéniste…

On le savait déjà, c’était annoncé depuis au moins deux mois, mais quand même…. C’était bien la peine de nous faire le coup du barrage républicain, en 2017, et de se poser en rempart contre Le Pen et l’extrême-droite, si c’était pour intégrer ses mesures xénophobes dans ses actions, quelque temps plus tard… Après la préférence nationale appliquée aux étudiants étrangers, voilà que ce gouvernement que plus grand chose ne distingue du RN à quelques nuances près (ne manque même pas le virage ultra-sécuritaire et l’atteinte aux droits des journalistes)…) s’en prend aux immigrés… La cause de tous les maux, selon certains, dans notre pays… Autrefois, c’était réservé à l’extrême-droite. Voilà maintenant LREM et ses adeptes gagnés par la contagion… Espérons que les maladies infectieuses graves s’arrêtent aux frontières, ou que leurs victimes attendent trois mois avant de se soigner faute d’argent, ce qui risque fort de renforcer les épidémies… j’ironise à peine. Quelle tristesse, que ce pays, où tous les droits et les libertés fondamentales sont foulés aux pieds…

je ne cesse de le répéter ces derniers temps, surtout quand je vois déjà, affligé, le bout du sale museau des premiers sondages – ces médiocres outils de fabrication du consentement – qui osent se pointer, en toute indécence :

Ni Le Pen, Ni Macron !

(de quoi remettre au gout du jour les illustrations de la dernière fois… depuis laquelle rien n’aurait changé ? Si : tout : en pire. Les électeurs dont je ne suis plus se laisseront-ils prendre une deuxième fois au piège électorale dessiné cyniquement par Macron, dont on voit bien à quel point il tente d’incarner la convergence de l’ultra-libéralisme et de l’extrême-droite ? Rien n’est moins sûr…