Dresde rongé par la vermine antisémite ? #NONazis

La synagogue de La Halle à Dresde a été l’objet d’une attaque le 9 octobre, perpétrée par un sympathisant d’extrême droite. Aussi, le conseil municipal de cette ville de l’ est de l’Allemagne a voté un texte intitulé « État d’urgence nazi ?« , visant à « renforcer la culture démocratique » pour lutter contre les discriminations et l’extrême droite, qui aligne les succès électoraux dans la région.

Ce qui est terrifiant, c’est qu’il faille réaffirmer ce genre de principes démocratiques de base, appelant à faire respecter les droits et libertés fondamentales de chacun. On aurait pu penser que ce texte aurait été adopté sans réserve. Pourtant, ce qui m’ a particulièrement interpelé, c’est qu’il a en fait été voté avec seulement une dizaine de voix d’écart (39 voix pour et 29 voix contre…).

Ya du boulot… je doute qu’un simple texte municipal, aussi vertueux soit-il, suffise à éradiquer le mal, en s’attaquant à ses racines…

Et comment s’empêcher de penser, en écho, à l’attentat de Bayonne, bien qu’il vise une autre communauté…