Onfray, l’interminable chute dans l’abîme

Si selon la formule consacrée, la vieillesse est un naufrage, celle de ce si peu et de moins en moins philosophe là, enfermé dans sa panique identitaire (on a les preuves, le dossier est ici) , ressemble de plus en plus, plongée après plongée, à celle du Titanic… Voilà pourquoi, voilà comment :

source

Quand on sait qui est Asselineau, et le comportement particulièrement hostile et harcelant des membres de la secte qu’est l’UPR, faudra pas s’étonner ensuite de sa totale dégringolade dans le mépris général…

Dommage, cet abaissement éthique et moral… Il fut autrefois digne de mon respect. Cette époque là est bien finie.