#LREM, un mouvement définitivement Taché de brun

Tout comme pour Enthoven, qui se rend coupable de la même aberration éthique, et pour les mêmes motifs, je propose la même punition. Aucune argumentation aussi alambiquée soit-elle ne parviendra jamais à me convaincre que le fait de renforcer par sa présence l’importance et la crédibilité d’un événement d’extrême-droite puisse représenter une position défendable et respectable. Surtout quand il s’agit d’un personnage aussi dangereux que cette petite péronnelle raciste là, égérie des identitaires hexagonaux :

source

… Mais puisque ça ne dérange pas ces si peu regardants là, à l‘odorat si peu développé, de se compromettre dans des petites sauteries organisées par une fasciste qui ne répugne même pas à arborer le drapeau brun de l’antisémitisme sur son école pour bas du front… je ne peux plus rien pour eux. Et l’histoire saura se ressouvenir de cette série d’ insupportables compromissions avec l’ennemi, qui n’augure guère de jours meilleurs pour le combat que nous menons.

Je disais ici que nous en étions actuellement à l’étiage de la lutte contre le fascisme. Avec Aurélien Taché, nous en sommes même sous le niveau de la mer…de.

Nota Bene : … Mais bon, vu qu’il parait que ce ne serait qu’une convention de la « droite », ce représentant de LREM ( ce parti qui ne se voulait si artificieusement ni de gauche ni de droite, mais qui s’avère pourtant bien de droite) ne s’y sentira guère dépaysé …

Au vu des personnalités invitées, j’aurais pourtant plutôt parlé de convention d’extrême-droite. Mais c’est comme cela que, peu à peu, une certaine presse banalise les idées de ce camp idéologique répugnant là, comme on le voit bien en ce qui concerne la manière dont est traitée la question de l’immigration en fRance, et l’hystérie totale qui envahit les médias à propos d’une prétendue islamisation de notre pays « grand remplacé »… Jusqu’à une Europe qui se sent visiblement en danger.