Wauquiez soutient mordicus SOS Chrétiens d’Orient, officine d’extrême-droite

L’association dite SOS Chrétiens d’Orient est de notoriété publique une officine d’extrême-droite composée de militants identitaires, du RN ou d’autres partis encore plus radicaux. Si certain.e.s avaient éventuellement des doutes, le salut nazi de l’un de ses anciens responsables, François-Xavier Gicquel, ci-dessous aux côtés d’un Gabriac, figure radicale plus connue par ses opérations coups de poing qui lui ont valu plusieurs condamnations judiciaires), pourrait certainement les dissiper…

source

Et si cette démonstration là ne vous suffisait toujours pas, il conviendrait donc d’ ajouter pour votre information que l’épiscopat français lui-même, en la personne de Pascal Gollnisch (oui, il a un rapport avec l’autre…Il sait donc probablement plutôt bien de quoi il parle…) a reconnu son caractère éminemment toxique, et a mis en garde ses « fidèles » contre sa dangerosité, ce qui est suffisamment rare pour mériter d’être souligné.

Devant les évêques réunis début novembre à Lourdes, Pascal Gollnisch avait publiquement mis en cause l’association, dénonçant ses liens avec l’extrême droite, sa proximité avec le régime de Bachar al-Assad et sa grille de lecture des conflits au Moyen-Orient. Ce qui sonnait, de l’avis des spécialistes, comme une mise au ban de SOS Chrétiens d’Orient (voir ici pour plus de détails)

Pourtant, malgré l’évidence du caractère particulièrement toxique de ce groupuscule intégriste et fasciste, qui va à l’encontre des préceptes et principes de sa propre religion, l’ encore hélas président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, qui a déjà ici un lourd dossier, s’obstine à représenter une subvention qu’il avait pourtant déjà dû retirer in extrémis en juin sous la pression médiatique et politique de son opposition. Cette subvention, d’un montant de 22000 euros, sera de nouveau présentée au vote de la prochaine Commission Permanente de sa collectivité. Wauquiez se justifie en ces termes :

source

Alors, pour en arriver à insister à ce point là d’indécence morale et éthique, plusieurs hypothèses : soit Wauquiez est acquis aux thèses identitaires pour ne pas dire clairement fascistes dudit groupuscule, ce que je ne suis pas loin de penser. Ou alors, ladite association, ou l’un de ses membres ou soutiens influents, le tient par les c…( censuré) en raison d’une information confidentielle compromettante. Ou alors, dernière hypothèse (non exclusive d’autres à votre choix et selon vos connaissances), il existerait des liens personnels suffisamment forts entre Wauquiez et/ou son entourage familial avec des membres importants dudit groupuscule d’extrême droite.

Toujours est-il qu’une telle obstination, qui serait validée par le Ministère des affaires étrangères nous dit-on, me laisse sans voix. j’attends toutefois la confirmation de cette info… qui démontrerait alors qu’il y a complicité en haut lieu du gouvernement macroniste avec l’extrême-droite ( ce qui ne serait pas la première fois…).

La suite au prochain épisode…

Post-scriptum : il n’aura pas fallu attendre bien longtemps… A peine avais-je publié ici cette info, que j’apprenais dans la foulée, une heure après, qu’elle avait été retirée de nouveau. Motif :

source

Comme s’il(s) ne le savaient pas déjà avant… mais quelle hypocrisie… Déclaration des élus d’opposition :

Visiblement, il s’agit toujours de faire de la région un laboratoire politique d’une droite dure et identitaire”, avaient critiqué les élus d’opposition.

Certain.e.s en doutaient encore ?