Réponse d’une « gauche olfactive » à une droite qui pue… jusqu’à l’extrême : #Xenophobie

Pour illustrer le thème de cette ancienne digue contre la fachosphère qui n’en finit pas de prendre l’eau de toutes parts dans notre pays, où le racisme et la xénophobie ne cessent de se banaliser à un point impensable il y a encore 10 ans, je vous avais parlé ici de cette inadmissible participation d’un ersatz de philosophe à la foire à neuneu de l’Incorrect, le magazine extrêmement droitier des amis de Marion Maréchal Le Pen.

Or, il se trouve qu’une autre prescriptrice médiatique de ce que j’ai pour habitude de nommer l’industrie des petits producteurs de haine, fieffée dealeuse bien connue de mauvaise came raciste, j’ai nommée Elisabeth Lévy, et son Causeur (dont on connait maintenant bien la ligne extrêmement droitière également), s’est fendue d’une tribune chez son confrère en saloperies racistes et confusionnistes/complotistes : je veux parler de Maïsto, sur Sud Radio. Quelqu’un de particulièrement fin et délicat, tout en nuances lui aussi…

voir ici pour plus de détails...

Vous vous souvenez peut-être, pour celleux qui me lisent le plus assidument, de cet être charmant lui-aussi, qui se vantait il y a peu de tenter de nous fourguer l’à présent négationniste crasse et relais d’extrême droite bien connu qu’est Chouard... (sur Le Média, le bouzin confusionniste des soi-disant insoumis).

Tout ça pour dire que dans cet univers là, calée entre Maïsto et Bercoff, autre islamophobe notoire, avec du Chouard comme cerise sur le gâteau au caca, elle ne risque pas d’être trop dépaysée, bien lovée dans le sofa de cette belle connivence médiatique là… Une image précise et précieuse (surtout pour le gauchiste que je me pique d’être), de l’ industrie de ces petits producteurs de haine qui se lèchent le cul entre eux…. entraînant grâce à leur action combinée la ruine éthique et morale de l’atmosphère politique et sociale de ce pays…

Pour ces gens là, l’entre-soi pointé du doigt chez les autres n’a bien sûr pas court – c’est une évidence à droite – chez les fachos et les réacs. Il n’y a de communautarisme que chez les arabes et les musulmans, certainement pas chez les blancs, cathos, identitaires….. A force de rester dans son entre soi, on ne sent plus ses propres odeurs, Madame Lévy. Nauséabondes, en effet, pour mes propres narines, que j’ai la chance d’avoir un peu plus délicates, équipant de surcroit un nez beaucoup plus grand, et donc plus propice à les ressentir, que celui d’une certaine Elisabeth qui doit souffrir visiblement d’ anosmie

Il semblerait pourtant, ne lui en déplaise (et j’en serais fort satisfait, question de compétence), que face à la bien-pensance islamo-gauchiste et droits-de-l’hommiste à laquelle appartient votre humble serviteur, subsiste hélas encore une constellation de mal-pensants réacs et d’extrême-droite dont je ne cesse de décrire ici les us et coutumes… Cette tribu des Onéchénous plus ou moins connus qui se plaisent à balancer leurs analyses complotistes, sexistes et racistes à deux balles, ou visant à les décomplexer, sur les plateaux de radio et de télé, dans les journaux… On ne peut pas dire en effet que ce soit ma famille politique – libertaire et anarchiste – et même simplement un peu de gauche ma non tropo, qui tienne véritablement les anses du crachoir, hormis dans quelques feuilles de chou et sur quelques sites hélas trop peu nombreux et de moins en moins, sur les zinternets….

C’est d’ailleurs en vertu de cette ostracisation intolèrable que ne cesse de souligner fallacieusement la patronne de Causeur depuis tant d’années (la corde est en fin de course, un peu usée), à cause de cette censure médiatique insupportable brandie à tout bout de champ par des Elisabeth Lévy omniprésentes dans les médias, à cause de ce grand tabou qu’est l’islamisme rampant dans nos cités (1), ce cliché pur produit typique de l’industrie raciste systémique franchouillarde, que ce brave et si gentil Monsieur Zemmour, humaniste notoire, n’a hélas pas pu se produire sur le Figaro où il n’en finit pas de jeter de l’huile sur le feu en une apothéose finale de l’apologie de la haine migratoire, comme ici :

source

Ce si petit Monsieur entretient donc une fois de plus bien patiemment les fondations de son petit commerce haineux en instrumentalisant inlassablement un énième fait divers qui a plus à voir avec la carence et les dysfonctionnements inhérents aujourd’hui aux structures psychiatriques de notre pays qu’avec l’histoire du terrorisme. Et encore moins avec la question migratoire, que l’on comprendra me voir appréhender, moi, antifasciste et internationaliste forcené, jusqu’à me qualifier bien volontiers de NO Border (quel honneur) d’un autre œil que celui, torve et pervers, rempli d’arrière pensée, de bile et d’aigreur, de ces xénophobes passéistes et identitaires là… Les Zemmour, les Lévy, les Goldnadel, les Bercoff, les Le Pen, qui conjuguent leurs talents aux côtés d’ autres petits faiseurs de haine patentés qui officient chez les amis de Madame Lévy, sur CNews et BFMTV, en un festival d’instrumentalisation raciste et xénophobe inédit, que je conchie allègrement. Et je tiens à préciser que je ne suis pour exprimer tout cela nullement énervé mais bien le sourire aux lèvres, plus que la bave ou le couteau entre les dents que l’on nous prête si fréquemment… En fait, vous ressemblez collectivement bien davantage au tableau dans lequel vous nous situez, vous et vos confrères/sœurs en racisme professionnel… Faites gaffe : ça finit de plus en plus par se voir, y compris de vos « propres » collègues, comme le nez au milieu de la figure. J’assume le mien, et je respecte ses fonctions. Vous feriez bien de faire davantage confiance au vôtre, Madame Lévy que je ne respecte pas tant pour cela, il faudrait l’être, respectable…

Ce qui me met ainsi la moutarde au nez ? Ceci :

source

Enthoven, esprit des lumières ? Comme il faut se payer de bons mots, simplement parce qu’ils ne font que servir votre médiocre cause… On se demande, et l’on chercherait si l’on en avait le temps et l’envie, quelles connivences particulières cela cache encore, tant cela est exagéré, et si peu représentatif sans insincérité de ce médiocre esprit là…

Oui Madame, votre univers idéologique schlingue terriblement, et son odeur pestilentielle envahit un peu trop notre atmosphère. Et je ne suis pas désolé d’avoir encore un odorat, contrairement à vous. Votre monde pue. Vous voulez vraiment des arguments ? J’en ai des tonnes, que j’égrène patiemment depuis plus de 10 ans, tous les jours, à la faveur de ce modeste blog qui ne connaitra probablement jamais la même efficacité médiatique que vos tribunes, pourtant bien médiocres, pathétiques et toxiques collectivement, et qui ne touchera jamais autant d’oreilles ou d’yeux… Mais derrière lequel je me tiens néanmoins, sensible et fier, exempt de la moindre jalousie potentielle en raison de la force de mes convictions, que je tiens volontairement à l’écart de tout commerce pour les laisser agir librement, à leur guise, selon leur bon plaisir, comme ici. Là où un professionnel devrait se taire, en dire moins, choisir d’autres mots plus délicats, moins directs, et qui finalement devrait s’auto-censurer pour ne point nuire à sa carrière. J’en sais quelque chose…

Nous ne sommes définitivement pas du même monde… Et le respect d’un Fontenelle ou d’une Peltier ou d’un(e) @ParisPasRose me sont infiniment plus précieux que tous les tapis rouges que vos confrères vous dérouleront parce que vous faites prospérer leurs petites affaires et leurs deniers personnels avec votre bile légendaire… au service du même intérêt idéologique discutable.

Et souffrez que je ne vous salue pas : l’odeur des vôtres en effet m’incommode.

(1) Un « tabou » dont il va enfin falloir me démontrer un jour la réelle existence, tant le tabou en question inonde vos tribunes journalistiques depuis tant et trop d’années…

4 commentaires

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.