le « social » du Bastion ? A coups de schlague, juste #fachosphere #Chambéry

Ils ne croyaient pas si bien dire, les bas de plafond…;) (source)

J’ai déjà évoqué ici plusieurs histoires d’une actualité chargée sur le front antifasciste de Chambéry et de ses environs. Au cœur de la plupart de celles-ci, encore et toujours l’ex. Bastion « social« , mouvement à présent interdit, mais dont ses membres n’en sont pas moins nuisibles… On apprend ainsi grâce à Street Press que trois militants du  » faux nez du Bastion social à Chambéry » qu’est l’association « Les petits reblochons » ont été condamnés le 21 Aout 2019, à quatre mois de prison avec sursis, ainsi qu’un quatrième à 6 mois de prison ferme (sans mandat de dépôt). En cause, Mathias Jacquet, Florian Danger, Bruce Venner, Maxime Lombard, Romain Lucas et Neil N. , impliqués dans une agression ultra-violente sur fond de coupe du monde de foot. (Les faits précis sont détaillés ici).

On notera au passage que l’ avocat de Mathias Jacquet (multi-récidiviste des agressions violentes pour lequel le sursis d’une précédente affaire tombe donc), n’est autre que Benoît Brogini, légalement avocat de l’ex patron du Bastion « social », Steven Bissuel.

Archivé. Next.