De la liberté d’expression pour les nuls (spoiler : The Sky is brun) #BloquéParThinkerView

Avant d’écrire ce billet, je ne connaissais pas particulièrement ce bouzin là, qui avait échappé à mon petit radar antifasciste personnel… Il faut avouer que je suis un peu flemmard, et que j’ai généralement tendance à fixer mon attention plutôt sur l’écrit que sur l’oral. Les vidéos nécessitent en outre de se manger des heures de visionnage pour en tirer la substantifique moelle, et mon temps personnel, de loisirs, pendant lequel je m’attèle notamment à nourrir ce modeste blog, n’est pas illimité… Aussi, cela explique que j’étais passé à côté… C’est donc par un thread d’Olivier Cyran, sur twitter, que j’ai donc été interpellé, en ces termes :

Ne connaissant pas ce site, je me suis donc renseigné dans un premier temps comme n’importe quel quidam sur Wikipédia :

… Puis je suis allé voir quelle était la réalité des accusations d’Olivier, en allant sur leur site. Et en effet, bien qu’il y ait également quelques interviews et débats avec des personnalités « de gauche », le simple fait que l’on puisse inviter des personnalités aussi confusionnistes, complotistes et racistes que celles qui figurent ci-après, pour l’antifasciste que je suis, n’en déplaise aux partisans de la liberté d’expression à tout prix ( même celui de l’ordure et de l’infâme ?), cela ne peut que poser problème. Ont en effet été invitées, en plus du confusionniste insoumis François Boulo qui ne répugne pas quantà lui à une alliance avec nos ennemis d’extrême-droite, des personnalités aussi problématiques, dans une perspective antifasciste, que : Natacha Polony, Kémi Séba, Jacques Sapir, Olivier Berruyer, Laurent Obertone, Michel Collon, Chouard, Asselineau, ainsi qu’un représentant de Sputnik France… Rien que pour ça, ThinkerView m’apparait déjà assez répugnant comme cela. Je ne sais pas si ces gens sont d’extrême-droite, comme l’écrit Olivier, mais ils ne répugnent pas, à coup sûr, à la compromission avec nos adversaires… Ce qui est déjà suffisamment grave à mes yeux comme cela.

Pour se défendre, ils peuvent toujours prétendre à l’argument habituel des confusionnistes patentés comme de l’extrême-droite (qui le brandit comme un totem alors que les militants de ce camp là seraient les premiers à l’abolir en cas d’accès au pouvoir) qu’est celui de la liberté d’expression. J’ai déjà suffisamment longuement et profondément travaillé sur ce sujet ici à maintes occasions pour ne pas avoir à y revenir.

Mais même sur ce point argumentaire précis là, comment pourrait-on s’en prévaloir sans être aussitôt couvert de ridicule, quand on est pris en flagrant délit comme c’est le cas en l’espèce, preuves ci-après à l’appui, de blocage de tous ces comptes ?

Pour se justifier ce genre de blocage un peu trop systématique à mon goût, ils n’ont pourtant rien trouvé de mieux que cette médiocre réaction… C’est assez dire le niveau de ces gens là…

Sauf que, de l’avis même de nombreux comptes qui n’ont même pas interagi d’aucune manière avec eux, preuve à l’appui, c’est faux.

Je pensais qu’ils avaient agi ainsi suite au thread d’Olivier, mais nombre de ces blocages n’y sont pas liés, et/ou y sont antérieurs…

Et donc, comment qualifier un site qui se vante de donner la parole à tous, y compris à des fascistes, des racistes, des confusionnistes et des complotistes, comme on vient de le démontrer, sources à l’appui, mais qui interdirait, de l’avis même de l’administrateur du compte twitter de ce site, à ces contradicteurs Annard (quel schisme ! 😂 ) de s’exprimer ? A vous de vous faire votre propre opinion…

(Moi, j’ai bien ma petite idée, comme pour tous les sites, acteurs et prescripteurs de ce que je nomme l’industrie des petits producteurs de haine depuis ce billet : tous ces comptes bloqués ne le seraient-ils pas en vertu de leur potentielle faculté de contrarier les petits intérêts bassement matériels de ce petit commerce là, ma foi fort lucratif dans notre pays ? Une hypothèse qui n’est pas à écarter…

Next.