#StopHateMoney, la suite : @Thierry_Meyssan privé de cagnotte @Lepotcommun

« Et ils n’avaient d’autre dieu que Mammon… »

Hier, j’évoquais avec vous le projet Stop Hate Money, dont l’objectif affiché est de s’attaquer au financement des sites et acteurs pivots de la haine en ligne (mais pas que). Je vous informais à l’occasion de la dernière tentative d’escroquerie de l’un d’entre eux, parmi les plus connus, l’antisémite Dieudonné, pour tenter d’appâter le gogo et de plumer les pigeons, le Zynecoin. En fin de billet, je vous promettais de vous parler de l’un de ses comparses, unis par un même lien de haine complotiste, avec qui il s’était rendu en Syrie, en 2006. Et comme par hasard, Soral faisait également partie du voyage… Il s’agit de Thierry Meyssan, qui s’est rendu célèbre de bien ignoble et grotesque façon, en niant l’origine terroriste djihadiste des attentats du 11 septembre, préférant les attribuer, en grand maître en la matière, à de mystérieux acteurs d’un grand complot… Pour mieux le connaître (au centre de cette photo, aux côtés de Dieudonné et de Michel Collon, autre antisémite), c’est par ici :

source

Mais ce qui nous amène à évoquer ce triste sire, éminent manipulateur international dont il ne faudrait pas sous estimer la dangerosité, et la capillarité des idées toxiques, c’est encore et toujours le nerf de leur guerre : l’argent. Car le réseau de cette vermine raciste en manque visiblement ( je n’en suis pas vraiment peiné, comme vous l’aurez deviné) . Et c’est encore Stop Hate Money qui nous instruit de ses lumières… sans lesquelles je n’aurais pas eu connaissance des déboires dudit Meyssan :

source

Stop Hate Money nous fait savoir que grâce à cet appel à dons sur le Pot commun, Meyssan avait réussi à récolter dans sa petite cagnotte près de 47.000€ en 2 semaines. Un bon début…

Sauf que pour des raisons qui me sont inconnues (et que je ne demande qu’à connaitre), cette cagnotte a été retirée de la plateforme… C’est ballot. Pour connaitre la suite de l’histoire, le compte twitter de Stop Hate Money nous renvoie donc à son partenaire, Conspiracy Watch (lequel a nourri nombre de mes billets ici), qui nous apprend que Meyssan a demandé à l’un de ses représentants en France [un autre partisan du monstre qu’est Assad, ce criminel contre l’humanité) (encore un hasard…;)], l’immonde Benajam (un cas traité ici), de récolter des fonds…

source

Décidément, en ce moment, la complo/fachosphère est aux abois… Vous m’en voyez fort ravi. je suis l’affaire…

En attendant, les satellites de cet ignoble complotiste assadiste sont déjà à pied d’œuvre pour défendre la veuve et l’orphelin…

(Règle n°1 en matière de recherche d’informations : toujours se montrer critique, et tout particulièrement envers les sites dits « alternatifs »… (J’en sais quelque chose, pour m’être déjà fait piéger dans le passé…).