de #Christchurch à #ElPaso, une chaîne idéologique de terrorisme raciste

A peine de retour de vacances, j’apprends que samedi dernier, Patrick Crusius, un homme de 21 ans résidant à Allen, à huit heures de route d’El Paso. est entré dans un supermarché Walmart pour abattre froidement vingt personnes et en blesser 26 autres…  Un massacre que le FBI lui-même considère comme relevant du terrorisme intérieur.

Vingt minutes avant la tuerie, il avait publié un texte  – notamment sur le site 8chan, un « vivier en ligne du terrorisme d’extrême droite » (Le Monde) – dans lequel il dénonçait « l’invasion hispanique du Texas« . faisant par ailleurs état de son admiration pour l’auteur de l’attentat de Christchurch, en Nouvelle-Zélande (source) On peut y lire notamment ceci :

« Les Hispaniques vont prendre le contrôle du gouvernement local de mon bien-aimé Texas, changeant les politiques pour les faire correspondre à leurs besoins. La massive population hispanique au Texas va en faire un bastion démocrate », peut-on y lire.

Sa solution, à terme : un plan de séparation de l’Amérique selon « ses races ». À court terme : prendre un AK-47, avaler un millier de kilomètres depuis une banlieue huppée de Dallas, où il vit avec ses grands-parents, et buter autant d’« envahisseurs » que possible.

source


source

Fallait oser… Venant du principal pourvoyeur de haine dans ce pays, le même qui s’est fait élire sur un programme raciste et xénophobe, incluant un projet de mur entre les USA et le Mexique, voilà qui est proprement hallucinant de bêtise et d’irresponsabilité. Ce sale type n’assume décidément vraiment rien, jamais.

Résumons. Quand les auteurs sont d’origine étrangère, ce sont des attentats indignes et insupportables.  Mais quand il s’agit de blancs, on les justifie par la maladie mentale. Trump est visiblement bien placé, selon certains témoignages de ceux qui l’ont côtoyé de très près, pour parler de ce sujet là.