le militant identitaire Jordi Vives de Lengadoc Infos insulte une élue noire #racisme #Montpellier

 Ils s’appellent Breizh.infos, Lengadoc Infos, Bordeaux 7 ou  Bordeaux infos. Ils ont poussé comme des champignons (toxiques) ces dernières années, se faisant passer pour ce qu’ils ne sont pas : des sites d’infos locales. Mais en y regardant de plus près, ce sont en fait bien plutôt des sites de propagande d’extrême-droite, racistes et xénophobes. Du pur jus de lisier typique de la fachosphère. La preuve nous en est encore donnée à présent avec cette information sur Montpellier, où le « rédacteur en chef » (je pouffe) de Lengadoc infos – dont j’apprends en passant qu’il se nomme Jordi Vives ce qui va me permettre d’enquêter plus avant sur les traces de brun laissées par ce puant là sur les internets – vient d’être signalé à l’intention particulière de la justice pour ceci :

La colère du maire de Montpellier, Philippe Saurel, vient d’un post Facebook, publié par Jordi Vives, le rédacteur en chef du média identitaire Lenguadoc Info. En effet, ce dernier a publié, sur Facebook, une photo prise lors d’un mariage en mairie. On peut y voir Titina Dasylva célébrer cette union en tant qu’adjointe au maire. En légende : « Vive la République sénégal… euh… française !« .

De son côté, Titina Dasylva, adjointe au maire en charge de la sécurité, se dit « profondément choquée » par cette publication.

Sur cette photo, je porte l’écharpe, je fais ma mission d’élue locale et je représente la République française. Je suis en colère car il (Jordi Vives) m’attaque en tant que femme, il attaque la nation, l’histoire de mon pays. Cela me fait très mal.

Avant d’ajouter :

Je suis la première élue noire de l’histoire de Montpellier. Je vais me défendre.

(source)

 

Elle a raison : face à ce genre d’individus, ne rien laisser passer, jamais. Souhaitons longue vie à la procédure… dont j’espère bien obtenir les conclusions le plus rapidement qu’il soit possible à cette poussive institution là.

En attendant, il ne sera pas inutile de signaler à l’attention de notre lectorat que ledit rédac. chef de Lengadoc infos a également été impliqué dans l’opération commando de la fac de droit de Montpellier dite « affaire Pétel », que j’ai suivie attentivement ici. C’est en effet un militant identitaire (un nazillon quoi, appelons un chat un chat et un petit nazi ce qu’il est) du clan Roudier, la ligue du midi. Laquelle a encore agressé récemment une avocate et un journaliste…

source

On ne sera donc pas très étonné de  sa saillie qui se veut drôlatique… A la justice à présent de déterminer le degré, la composition et la nature de l’humour dont il s’agit… ou pas. Moi, j’ai déjà mon idée, au vu de la particulière dégueulasserie du guignol dont il s’agit, porté à ma particulière attention. Je vous tiens au courant de mes investigations dans un futur billet, comme dab.

1 commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.