un gendarme impliqué dans un projet d’attentat terroriste d’extrême-droite

Un groupe de 5 personnes (dont un mineur) adhérant à l’idéologie néo-nazie, susceptibles de mener des attentats terroristes contre des mosquées ou le Crif,  vient d’être démantelé.

« ces cinq suspects, adhérents des thèses de l’ultradroite, avaient nommé leur groupe “l’oiseau noir” » et avaient évoqué leur projet d’attentat sur un forum en ligne. « Ils avaient évoqué plusieurs cibles, dont des musulmans, ou encore la convention annuelle du CRIF » (source)

Cette information a été reprise par moult médias main-stream. Vous la connaissez donc probablement déjà. Toutefois, en parcourant l’ensemble des papiers sur le sujet, il y a un détail que vous ne connaissez pas si vous n’avez pas lu comme moi Le Progrès :

Voilà de quoi prendre encore plus au sérieux certaines alertes, pas seulement des antifas, mais également de la sécurité intérieure elle-même,  à propos de la pénétration inquiétante des idées d’extrême-droite dans les forces de l’ordre, et de la possession d’armes par les militants de la fachosphère... Des terroristes en puissance. La preuve par l’exemple.