l’ #ICES, une pépinière de fachos homophobes ? Pourquoi je ne suis pas étonné… #fachosphère

je reviens ce soir sur l’agression homophobe dont a été victime un stand de l’ IDAHOT de La Roche sur Yon ce week-end. Nous avons maintenant la preuve, comme cela avait déjà été mentionné dans mon précédent article sur le sujet, que non seulement un mais pas moins de dix étudiants de l’Institut catholique d’études supérieures (ICES) ont été impliqués dans cet acte inqualifiable.

 

source

Il serait temps que la direction de cette école, véritable pépinière de fascistes, se réveille. Nous savons en effet que cela n’est pas un acte isolé, et qu’au sein même de l’école les actes de racisme et d’homophobie sont monnaie courante, comme cela a été signalé dans ce thread déjà cité précédemment.


En outre, nos camarades du RAAF nous informent utilement que l’un des profs de ce nid de fafs a des amitiés bien particulières, et pas franchement ancrées politiquement du côté de l’humanisme et de la compassion, ou de la charité chrétienne…

 

Je vais donc dorénavant observer de plus près ce nid de fachos là. Car il est fort probable que l’un ou l’autre des étudiants de l’ICES refasse parler de lui pour d’autres sujets… L’alerte de recherche internet dédiée est déjà enregistrée.

Post-scriptum ; j’apprends que ce nid de fachos a été créé par Philippe de Villiers. je comprends mieux… Mais aussi que de dans cette pépinière d’extrémistes racistes et homophobes, on peut y applaudir joyeusement la promulgation de lois homophobes en Russie. Maintenant, vous savez : l’homophobie y est donc visiblement une référence culturelle commune… contrairement à ce que prétend sa direction qui s’en défausse, bien tardivement sous la pression du scandale, par peur du manque à gagner….

8 réflexions sur “l’ #ICES, une pépinière de fachos homophobes ? Pourquoi je ne suis pas étonné… #fachosphère

  1. Merci de bien vouloir retirer le passage de votre article concernant Brieuc Becker. Une plainte en diffamation a déjà été déposée contre deux sites compte tenu de l’inexactitude des faits reprochés. D’autre part, l’enquête étant en cours, Brieuc Becker bénéficie encore de la présomption d’innocence. Si l’article n’est pas supprimé en l’espace d’une semaine, nous nous verrons obligés d’effectuer un complément de plainte en citant votre site (la diffamation est punissable d’une amende comprise entre 2500 et 10000 euros).

    J'aime

  2. Je vous relance une nouvelle fois pour vous demander, dans le cadre du droit à l’oubli, d’anonymiser le nom figurant dans votre papier (Monsieur Becker). En effet, l’article de France Soir a été modifié puisqu’aucune poursuite n’a été engagée contre cette personne, en témoignera votre recherche sur internet. Je précise également que la plainte en diffamation a été retirée compte tenu du geste de la rédaction.

    J'aime

  3. Merci de bien vouloir retirer l’etiquette (ou hashtag) au nom de Brieuc en fin d’article. Bonne journée.

    J'aime

  4. Je vous laisse jusqu’à mardi pour retirer les hashtags relatifs à Mr. Becker et les commentaires liés à l’article. Le cas échéant, nous adresserons une plainte au CNIL, ce qui pourrait vous coûter cher. Il en va de l’intérêt de votre site et de sa pérennité d’existence. D’avance merci.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.