La ministre @s_cluzel se répand dans les bas-fonds de la #fachosphère : @BVoltaire

Décidément, ce gouvernement, comme la plupart des membres de leur clique,  sont bien peu suspects de lutter contre le racisme et la xénophobie… Ce sont les cousins de Sleeping Giants qui ont donné l’alerte. Alors , j’ai fait le job : je suis allé creuser ça…

… Pourtant, n’importe qui (comme moi) peut vérifier que ce site infâme  – dont on s’étonne qu’il puisse encore exister sans subir les foudres de la loi qui n’est décidément pas la même pour tous – propage une suffocante idéologie, faite de propagande anti-gauchiste très primaire (ça c’est encore le moins grave), de xénophobie, de propagande anti-migrants, et d’islamophobie… Et qu’on ne me fasse pas le coup -pas à moi merci – de l’argument fallacieux selon lequel la critique d’une religion est salutaire, ce qui pourquoi pas peu se concevoir, surtout pour moi qui suit athée.  Je veux prendre en cette marque d’infamie là,  à mes yeux comme à mon esprit,  le sens d’un racisme ostracisant, méprisant, calomniant et  amalgamant toutes celles et ceux réputés de près ou de loin de par la seule consonance de leurs noms et prénoms musulmans… C’est en particulier grâce au terreau toxique de ce genre de sites que notre pays peut se targuer – quelle gloire – de se voir qualifier par des terroristes d’extrême-droite eux mêmes comme l’épicentre du terrorisme identitaire à travers le monde. Comme il faut n’éprouver aucune morale ni aucune honte pour supporter et cautionner cela…

Aussi, voir une ministre, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées qui plus est, se vautrer en donnant une interview à pareil site ordurier, la lie de notre société, voilà qui nous conforte un peu plus chaque jour sur ce qu’il convient de penser de ce gouvernement si peu humaniste là… dont la politique vis à vis de l’immigration s’ accommode si bien de l’existence de ce genre de sites, de leurs fake news, et de leurs propos contraires à nos valeurs anti-racistes radicales.

Ce gouvernement est à mes yeux définitivement entaché d’une honte absolue.