#LFI se compromet avec l’extrême-droite en Crimée #Yalta

Un parti de gauche (vraiment ?) dans un raout d’extrême-droite ? Nannn… je n’en croyais pas mes yeux. L’article du Monde est ici… en accès libre pour les abonnés, mais  la réalité de cette information préoccupante n’y figure pas dans le contenu non payant. Aussi ai-je demandé  sa confirmation.

Réponse :

A Yalta se retrouvent bel et bien les deux extrémités de l’échiquier français. « Je ne suis pas d’accord avec Mariani et Maréchal sur de nombreux sujets. Mais sur la défense de la souveraineté nationale et sur la nécessité de s’allier à la Russie, je suis d’accord, explique ainsi Andréa Kotarac, élu régional de La France insoumise (LFI) qui, sur les dossiers internationaux, dit avoir l’oreille de Jean-Luc Mélenchon. Je suis venu pour dire qu’une partie de la gauche française ne considère pas la Russie en ennemi, bien au contraire. » .

Et comme j’allais voir sur le compte twitter du dit « insoumis », j’en trouve la triste confirmation :

 

… Sur Sputnik qui plus est, ce relais insupportable de peste brune… LFI, comme j’ai honte pour vous. Voilà qui s’appelle vraiment toucher le fonds. Prétendre rejeter un impérialisme pour en épouser un autre, belle gloire que voilà. Cette participation sert juste à cautionner et conforter la position d’ un tyran ultra-nationaliste, et sa politique extrêmement droitière, xénophobe et homophobe. Voilà où vous mène votre cher souverainisme : au même endroit, exactement, que l’extrême-droite.

Comme j’ai honte pour vous…