#Balancetonporc, le retour : le #féminisme du #FN/#RN de nouveau incarné… par @Stephane_Ravier #MeToo

Il s’était déjà illustré sur ce registre là, le bas du front… Celui des attaques sexistes infectes visant à rabaisser des femmes qui s’y opposent politiquement pour satisfaire ses médiocres instincts sadiques et machistes afin d’entretenir une pseudo-supériorité qui ne lui sied guère, ni  intellectuellement ni moralement… Comme je l’écrivais dans cet article, il ne lui suffisait en effet pas d’être le représentant d’un parti anti-démocratique, raciste et xénophobe. Il fallait qu’il y ajoute le mépris absolu des droits des femmes… Ici, par exemple, en plein conseil municipal, en février  :

capture-24.png

source : voir ici

Quelques mois plus tard, cette fois, c’est à la sénatrice Samia Ghali qu’il s’en prend de manière particulièrement indécente :

Capture.PNG

En effet… Jusqu’à quand laissera-t-on sévir ce genre d’ordures, particulièrement au lendemain du procès Baupin, qui aurait dû célébrer la fin de l’impunité pour les harceleurs sexistes  ?

La sénatrice PS Samia Ghali annonce qu’elle saisira la justice après les propos de Stéphane Ravier lors de sa conférence débat avec Éric Zemmour jeudi soir. (source)

Mais sous le tweet de Samia Ghali, un twittos réagit pourtant ainsi :

Capture.PNG

… Encore un homme, un dur, un vrai, un tatoué, pour juger à la place d’une femme ce qui est,  pour elle et elle seule, une affaire sérieuse ou pas…. Pourtant, jusqu’à preuve du contraire, aucune société n’a encore trouvé de moyen plus efficient pour nous protéger des toxiques qui empoisonnent notre société,  que la justice, qu’elle qu’en soit la forme et les modalités (sur lesquelles on peut toutefois disputer…). Il nous faut bien des garde-fous. Mais pour ces gens là… Voilà. C’est tout.