Ce monde a beaucoup à apprendre d’Antonella Bundu

Cette femme force mon respect, non dénué d’une certaine admiration devant son courage et sa détermination. Antonella Bundu est la candidate principale, dans sa ville,  d’une coalition de partis de gauche radicaux et antifascistes. Mais ce n’est pas (ou pas que) pour cela que j’ai trouvé judicieux de lui consacrer un billet, mais à cause de l’histoire qui l’a conduite là où elle est aujourd’hui. C’est The Guardian qui la raconte ainsi, bien mieux que je ne saurais le faire… (et je m’efface donc, pour lui laisser toute la place qu’elle mérite amplement à mes yeux)   :

Un matin paisible de mars 2018, Idy Diene, un vendeur de rue sénégalais a été assassiné sur le pont Vespucci à Florence. L’homme qui a tiré les six coups de feu mortels était un retraité italien qui a dit à la police qu’il avait tiré au hasard sur la première personne qu’il avait rencontrée. Il avait déjà tenté de se suicider.

Antonella Bundu, 49 ans, a été l’une des premières personnes à arriver sur les lieux. Elle éclata en sanglots quand on lui dit que sous le drap taché de sang se trouvait Diene. Elle l’avait bien connu en le regardant s’installer et enlever sa table de fortune faite de briquets, de mouchoirs et de parapluies.

Dans l’après-midi, elle a pris part aux manifestations organisées par la communauté sénégalaise à Florence. Diene était la victime la plus récente d’une série d’attaques contre des Africains en Italie, tandis que la propagande anti-immigrés, diffusée en partie par le leader d’extrême droite Matteo Salvini, continuait de circuler dans les médias.

Depuis ce jour, le nombre d’attaques à l’encontre de migrants motivées par des considérations raciales a fortement augmenté en Italie, triplant entre 2017 et 2018, et Salvini est devenu ministre de l’Intérieur. Un an après la mort de Diene, stimulé par le climat d’intolérance et de racisme qui s’étend à tout le pays, Bundu a décidé de se porter candidat à la mairie de Florence. Fille d’une mère florentine et d’un père sierra-léonais, elle est devenue la première candidate noire à la mairie de la mairie d’une grande ville italienne.

.

Capture.PNG