Ceci n’est pas un prof… #PesteBrune

Ceci n’est pas un prof…

Capture2.PNG

Car quand on est capable de sortir pareille énormité, sans le moindre questionnement, sans le moindre début de réflexion, la moindre soif de curiosité qui devrait animer tout enseignant, et plus largement tout porteur d’une fonction éducative, on ne s’enferme pas dans des poncifs éculés, de tels lieux communs de la pensée bourgeoise,  de telles fausses évidences frappées sous le sceau peu reluisant de l’emporte-pièces d’une si évidente domination, d’une telle position de supériorité condescendante…

Surtout quand il s’agit de leitmotivs fabriqués de toutes pièces par la fachosphère, que ses porteurs de peste brune martèlent  pour se disculper de leurs propres turpitudes bien dégueulasses en la matière. Des avanies contre lesquelles j’ai lutté, je lutte et lutterai jusqu’à mon dernier souffle… en combattant jour après jour, pas après pas, méthodiquement, tous ceux qui les assène. Quelle que soit leur position sociale, professionnelle, politique. Et quels que soient leurs soutiens…

Capture.PNG

Mais déjà, voir les médias dans lesquels ce genre de pustules éructantes – qui fait honte à notre commune humanité – produit sa maigre réflexion,  dans laquelle on aurait peine à trouver la moindre once d’humanisme et d’empathie (un asocial, assurément) suffit à l’édification des masses populaires… Ni de gauche, ni de gauche. D’extrême-droite, juste. Une tache de vomi purement corrosif. Dont la famille idéologique a visiblement les moyens de se faire mousser…

Capture.PNG

Mais d’où vient l’argent ?

Vite, le mode ERASE….