le Siel de Renaud Camus et SA solution finale… je les vomis.

On ne va pas ergoter 107 ans sur la dangerosité de cet individu pestilentiel dont les idées complotistes grotesques mais néanmoins criminelles ont nourri l’inspiration du tueur de Christchurch ¹.    D’autant plus que l’information dont il s’agit n’est pas de toute fraîcheur... Juste pour dire qu’il y a des mesures, dans son programme,  qui font froid dans le dos, et sans vouloir banaliser l’histoire de la Shoah,  qui ressemblent étrangement à une esquisse de solution finale…

D3n4Q0VWwAEOWKE.jpg

Un tel délire in-humaniste, forcément, ça nous titille le point Godwin. Donner pareil signal aux meutes de bas du front qui sillonnent nos mers et nos montagnes, forcément, ça ne pouvait pas passer chez moi… Et je le fais savoir. Même si les probables 0,5 % de sa liste immonde devraient suffire à lui claquer le beignet, c’est encore bien trop pour moi. Des graines de terrorisme raciste, juste. Renvoyons les aux oubliettes de l’histoire. Forçons ces rats à rejoindre le caniveau qu’ils n’auraient jamais du quitter sans la complaisance coupable des médias. Faut que ça cesse. ça déborde….

¹  Quand bien même il le nie pour sauvegarder ce qui lui reste de conscience, en se prétendant non-violent, ce que la violence de ses idées ne m’a pas démontré.