#JusticePourAnge #NJNP #ViolencesPolicieres

Capture.PNGje ne veux vraiment pas instrumentaliser politiquement cette affaire. Je veux juste écrire que de Zyed et Bouna à cette dernière histoire, celle d’Ange Dibenesha, en passant bien sûr par Adama Traoré, une (trop) longue chaîne de morts suite à des interpellations policières est en train de se créer dangereusement dans ce pays… dans un contexte bien particulier, sans que les autorités ne se sentent nullement obligés d’en tenir compte, préférant couvrir un peu trop systématiquement la police… dont on sait pourtant quelles sont les opinions majoritaires.  Rappelons utilement ici que la France a été condamnée par la CEDH pour avoir appliqué des traitements inhumains et dégradants sur une personne particulièrement vulnérable, dans le cas de l’affaire Boukrourou.

Capture

un sentiment malheureusement de plus en plus généralement partagé….

Et tant qu’il y aura dans la population ce sentiment d’impunité totale envers des policiers qui ont fauté ¹, quelles que soient les circonstances, rien, j’écris bien RIEN ne saurait justifier la mort d’un être humain, homme ou femme. Même si je vois bien que pour certains, quand on a pas la bonne couleur, un simple vol de scooter vaut la peine capitale, pourtant à juste titre supprimée dans ce pays… jusqu’à preuve du contraire.

Ni oubli, ni pardon.

Tant qu’il n’y aura pas de justice réelle, vous n’aurez pas de paix. Surtout quand un homme meurt dans des circonstances aussi floues au point que l’on puisse légitimement se demander si les autorités policières n’ont pas voulu étouffer cette affaire….Comment justifier sinon qu’une famille soit à ce point tenue dans l’ignorance de l’état réel de l’un de ses membres ? Surtout pour une simple affaire de contrôle sur un périph…

#NJNP

¹ Rappelons utilement que ce sentiment d’impunité totale ne peut être que gravement renforcé par les circonstances dans laquelle Geneviève Legay, militante d’attac,  a été blessée par un policier à Nice.  Le procureur avait annoncé dans un premier temps qu’il n’en était rien, donnant ainsi le sentiment de couvrir coûte que coûte les policiers, alors que beaucoup avait déjà visionné une vidéo démontrant le contraire… Si un représentant de la justice ment, alors… Comment encore faire confiance en notre système judiciaire ? Ce sentiment que tout est permis du moment qu’on a un uniforme mine gravement notre démocratie…