affaire Pétel #Montpellier, 1 an après : ni oubli, ni pardon.

Comme je vous avais entretenu à l’époque de cette violente affaire d’agression d’étudiants par une milice fasciste, celle du clan Roudier, à la fac de (non ?) droit de Montpellier, sous la houlette du doyen Pétel et de son fier à bras, Coronel de Boissezon, je ne pouvais manquer de vous informer de ceci :

… Environ 200 étudiants se sont rassemblés ce vendredi midi, devant la faculté de droit de Montpellier un an après les violences lors de l’évacuation d’un amphithéâtre occupé.

Leur slogan : ni oubli ni pardon.

Un rassemblement à l’appel de syndicats étudiants. Les étudiants venus de l’université Paul-Valéry étaient les plus nombreux. Certains étudiants de la fac de droit dénoncent une mauvaise ambiance et des pressions à l’intérieur de leur université.

C’est important de marquer le coup, à la fois pour que l’enquête en cours continue d’avancer et à la fois en interne parce qu’il y a encore des problèmes et des pressions.

Important, en effet. je confirme. Toute ma solidarité aux victimes des fachos. Ce billet en trace de leur ignominie… Ni Oubli, ni pardon.