Éradication des nids de vermine fasciste en cours… #generationidentitaire #Lyon #defendEurope

Capture.PNGEnfin le début de l’éradication de la vermine fasciste à Lyon ?  Quel bonheur ce serait… Le centre névralgique de la fachosphère hexagonale pudiquement rebaptisée identitaire (comprendre : nazis) débarrassée de sa gangrène raciste violente… ? Je n’en crois pas mes yeux… Doit-on y voir une conséquence de Christchurch, et (enfin ?!) une prise de conscience de la dangerosité de ces gens là, dont la filiation idéologique insupportable est la même, exactement, que celui du terroriste d’extrême droite Brenton Tarrent, basé sur les mêmes racines racistes et complotistes à base de grand remplacement et d’islamophobie  ?

Capture.PNG
source

Ma joie serait complète si je pouvais  lire l’article dans son entier, toutefois. Savoir pourquoi l’Agogé serait fermé nous donnerait des idées pour en faire fermer d’autres du même genre, de ces nids de bas du front à forte toxicité… dont voici quelques beaux spécimens, glanés dans leur clip de promo de cette petite fabrique Lyonnaise de haine (tristement) ordinaire…

 

source :  compte You Tube Génération identitaire

Merci pour vos infos complémentaires sur le sujet.

Post-scriptum : Mathieu, sur Mastodon, m’informe de ce que je supposais déjà : l’Agogé aurait été fermé pour raisons de sécurité.

A la fin du mois de février, Le Progrès avait annoncé que ces deux locaux avaient reçu la visite d’un groupe de la commission communale de sécurité en juillet 2018. Cette dernière avait émis un avis défavorable et demandé des travaux de sécurisation incendie. Deux mises en demeure ont été transmises en novembre 2018 et février 2019.

Selon Rue89, ces courriers étaient adressés à Romain Espino, porte-parole de Génération identitaire et présenté dans les deux arrêtés comme « l’exploitant » de « La Traboule » et de « Top sport Rhône » (l’association qui gère « L’Agogé »). Sans réponse, la Ville a donc pris ces deux arrêtés qui « enjoignent » au responsable des deux établissements « d’interdire l’accès de [ses] établissements au public ». Ils ont été signés par l’adjoint à la sécurité de la Ville de Lyon, Jean-Yves Sécheresse le 14 mars dernier. (source)

 

1 commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.