la (trop) lente agonie de #DLF… qui fait les fonds de poubelle du #FN #RN

L’occasion de saluer au passage le travail de veille de l’extrême de ce compte twitter… (Disponible également sur fesse de bouc ici.)

Capture.PNG

Grâce à eux, nous apprenons donc qu’il y a du rififi dans le groupuscule de NDA,  DLF, qui tient dans une cabine téléphonique, alors qu’il est en pleine course de racisme concurrentiel… Serait-ce cela qui le fait exploser en plein vol vers les européennes, après l’épisode antisémite Gave ? Je suis allé voir… Même pas. Ce qui indigne, ce n’est pas tant le racisme intrinsèque qu’est en train de touiller leur grand gourou à coups de grand remplacement islamophobe, mais le fait qu’il se soit vautré à la télé, avec sa sortie chez Cohen, dont il a été viré. Ce qui cache mal sa non-maîtrise des dossiers, comme le CETA. (Voir ici un article de fonds sur le sujet).

Et donc…

 » ce nouveau « buzz » a déconcerté par mal de ses militants. Selon nos informations, ça commence à tanguer sérieusement chez Debout La France.

Dans les Bouches-du-Rhône, et surtout dans le Var, les deux plus grosses fédérations du parti, on commence à en avoir un peu marre de ces « coups de com » permanents. « Je ne le reconnais plus ! Je l’adorais moi, ce mec, ce n’est plus le même homme », a déclaré sur RTL le secrétaire départemental du Var, Joël Houvet.

Lequel va être viré…

Motif : il a osé critiquer les derniers recrutements du parti, ce qu’il appelle « les fonds de poubelles ». Il s’agit d’anciens du Front National, dont le Rassemblement national ne veut plus et que Dupont-Aignan récupère aujourd’hui. « 

Mon analyse se confirme donc : DLF est en train de doubler le FN/RN… par son extrême droite. Pas sûr qu’il y ait des débouchés électoraux… si ce n’est chez les gilets bruns.