sur la mauvaise came…lote bordelaise de l’ @AF_Bordeaux #antifa

Suzie, qui se définit comme punk gauchiste féminazie 😉 ), m’a interrogé la semaine dernière pour savoir si je connaissais cette étrange tribu…

Capture

…Comme je ne savais pas ce qu’était ce cercle Léon de Montesquiou, bien que je connaisse un peu mieux le positionnement bien puant de l’ Action française en général, je lui ai répondu que je me renseignerais. Chose promise, chose due. Les plus enclins  à répondre selon moi à cette question, c’était bien évidemment les ami.e.s du pavé brûlant, à qui j’ai rendu hommage pour leur travail méticuleux sur le front antifasciste à plusieurs reprises ici . Ils viennent de me répondre en substance… qu’ils avaient déjà répondu en partie,  ici  et là, et que j’y trouverais certainement des éléments utiles… En effet : l’habituelle bouillie de l’action française, autour de Stéphane Blanchonnet, l’animateur local de l’ AF, que le pavé brûlant résume parfaitement dans son premier billet sur le sujet  :
1) les militant.e.s de l’AF, et en particulier celles et ceux de Bordeaux, fréquentent tout le milieu de l’extrême-droite radicale, du FN au Bloc Identitaire, en passant par les skinheads néo-nazis ;
2) la plupart d’entre eux/elles sont des catholiques intégristes, proches de la fraternité Saint-Pie-X
3) illes sont les représentant.e.s d’une droite monarchiste et contre-révolutionnaire ;
4) cet héritage ne permet pas de les identifier immédiatement au fascisme, mais illes incarnent aujourd’hui, en particulier localement, une tendance historique particulière de leur mouvement, dite valoisienne, qui s’avère être proto-fasciste ;
5) illes sont ouvertement antisémites.
(pas fascistes, les royalistes ? A voir…  😉
.
bdx-corbo-casapound.png
Evoluant dans le giron de l’extrême-droite, fasciné.e.s par le fascisme, antisémites, islamophobes, sexistes, homophobes, s’inventant une vie de hooligan sur internet – mesdames, messieurs, venez découvrir la camelote bordelaise des partisan.e.s du Roi !
Voilà qui est clair, net et précis. Quant aux figures qui les illustrent sur Bordeaux, je me suis fait un plaisir de les taguer, pour la postérité… et d’éventuels futurs recoupements utiles. Faites passer.  Next.
Moi, je retourne dans ma cuisine, dépatouiller tout ça… Ya du boulot 😉