Avec @sophie_montel, les affaires des petits producteurs de haine se portent bien… #FN #RN #LesPatriotes

Comme tout pourrait me paraitre  bon pour descendre l’ennemi,  je pourrais moi aussi après tout (je serais bien le seul à m’en priver…) m’en faire de bonnes feuilles de choux bien grasses, de ces dernières « révélations » de Sophie Montel, ancienne cadre du FN alors qu’il n’était pas encore pudiquement rebaptisé en RN pour tenter d’effacer frauduleusement les traces fascistes de son passé. Mais sous le tapis brun, toujours la même couleur, celle du seul moteur connu de la fachosphère, aux côtés de l’argent : la haine, leur seul liant… Et ça perce, encore, et encore, indéfiniment… Dernière illustration :

Mais comme je n’ai plus envie de me commettre à fouiller dans les poubelles ou à plonger dans le même caniveau empli d’étrons que ces gens là,  et que pour moi ce que cette vulgaire commère raciste raconte n’a visiblement rien à voir avec de la politique, mais bien plutôt avec un sanibroyeur, je ne le ferai pas. Aucun intérêt.

(ah merdre, je suis en retard sur sa promo… 😉

Capture

Je n’ai en outre nul doute sur la nature de ses motivations plus que médiocres, probablement de l’ordre  d’une basse vengeance personnelle… à moins que ce ne soit vilement vénal, pour payer ses frais de justice… vu qu’elle est en procès avec la terre entière, y compris ses amis d’hier. Les hyènes entre elles, qu’elles se bouffent, je continuerai de regarder tranquillement en grignotant des cacahuètes…

Et puis, plus important, j’ai une mémoire pour ces choses là, et des archives en cas de défaillance… je n’oublie pas à quel point cette affreuse personne n’a rien à envier à celleux qu’elle tente de salir… Elle qui a tenu si impérieusement à soutenir des propos ignobles, comme à son triste ordinaire,  du vieux Le Pen sur l’inégalité des races. Mes  archives sont  ici :

… sans parler du reste de son dossier déjà bien rempli, comme sa participation à l’affaire d’escroquerie aux emplois fictifs au parlement européen, pour laquelle elle a été mise en examen pour abus de confiance et recel, escroqueries en bande organisée, faux et usage de faux et travail dissimulé… J’attends d’ailleurs avec impatience l’annonce de sa condamnation définitive.

En attendant, je ne comprends même pas que le monde médiatique se fasse si complaisamment l’écho si empressé des commérages de cette immonde mégère, dont  la toxicité devrait plutôt nous faire fuir… Voudrait on faire la promo de son livre pour lui permettre de s’en sortir financièrement plus aisément, que l’on ne s’y prendrait pas autrement. L’industrie de la haine a encore de bons jours devant elle.