le #hijab sportif de #Decathlon réveille des monstres bien répugnants… #sexisme #islamophobie

Capture.PNG

Après avoir fait l’éloge officiel de la lutte contre l’antisémitisme, ce dont je ne peux que me réjouir, et si l’on enchaînait maintenant par une petite révolte bien française contre l’islamophobie, histoire de démontrer à quel point notre société est cohérente ? Désolé pour cette fausse joie, aujourd’hui, ce sera plutôt #Oupas…

 

je ne voulais pas commenter cette énième polémique  à propos d’ un sujet sur lequel je me suis déjà exprimé, qui provient en droite ligne d’une fachosphère hystérisée  par toujours la même chose, pour qui un morceau de tissu fait davantage scandale que les méfaits d’un sexisme qui tue tous les jours.

Capture

Mais peut-être que cette scène de plus en plus tristement répétitive nous en dit après tout bien plus long que de beaux discours sur une société française tellement malade du racisme et des discriminations qu’on la dirait exposée à dessein à une mise sous tension de plus en plus visible et médiatisée de tous contre tous, et d’une trop puissante minorité raciste, sexiste et homophobe (ça va souvent bien ensemble)  contre toujours les mêmes… Cette histoire de hijab de sport que Décathlon voulait commercialiser, et dont on nous dit qu’ils ont du y renoncer sous la pression des infidèles… 😉 a été l’occasion d’un beau déluge de merde raciste…

D0Wm5W3X0AA97tq

J’ignore quelles étaient les intentions de Décathlon, dont je doute fortement des réelles motivations, en lançant ce produit.  Volonté de bad buzz ? Tentative de récupération commerciale  détournée ? Besoin de se démarquer de la concurrence ? … je ne sais. Mais ce qui est sûr, c’est que cela a engendré la survenue d’un monstre bien répugnant, dont on aurait apprécié qu’il nous épargne sa sale gueule tout comme son haleine pestilentielle. C’est pourtant le cas à chaque polémique de ce genre, toujours et encore avec la même bande d’acteurs grotesques et si pathétiquement prévisibles, mes ennemis en politique : l’extrême droite et les républicanistes, dont le Printemps républicain, ces réacs toujours dans le sillage des chemtrails  des fachos.

Les médias devraient pourtant avoir une certaine habitude de ce genre de phénomènes, ce qui leur permettrait idéalement d’ améliorer leurs capacités d’anticipation tout en leur permettant de changer leurs pratiques de manière plus déontologique. Et le tout avec d’avantage de recul et de discernement que nécessite la recherche de la vérité. Mais que nenni. En réalité, on assiste encore et toujours à l’épandage de lisier habituel, avec encore et toujours la même industrie de la haine à l’œuvre, et la mise en tête de gondole de tous ces inusables petits boutiquiers de la haine tristement habituels…  Des produits sûrs pour stimuler les émotions négatives plutôt que la si nécessaire et salutaire réflexion collective  (spoiler : elle ne fait pas vendre…) :

Capture.PNG

Capture.PNGCapture.PNG

Pourtant, précédent Décathlon, Nike l’avait déjà vendu avant, sans que cela ne déclenche la même crise d’indignation totalement irrationnelle…
Capture

 

Et puis, rappelons judicieusement à l’intention des bas du front qui n’aiment rien tant que tout mélanger que le hijab n’est pas une burqa, qui elle couvre tout le visage, ce qui est interdit en France  » pour des raisons de sécurité ». Il est autorisé y compris dans les établissements publics, alors à fortiori sur des espaces privés… De plus, personne ne force les athées dont je suis ou les croyants d’une autre religion à en acheter… Mais il est certains masculinistes même pas honteux, sûrs de leur fait, qui savent très bien comment montrer leur féminisme habituel, aperçu en de maintes occasions  : en montrant publiquement comment ils entendent disposer du corps des femmes à leur guise, et sans entraves… Ainsi, cet incertain journaliste qui dès qu’il sort de son champ d’incompétence habituelle, volontiers économique à la sauce libérale orthodoxe excluante ¹, qui a son idée sûre et incontournable sur la question :

Qu’une femme souhaite se soustraire volontairement au regard et aux désirs des hommes (comme je comprends que cela puisse peser un peu trop lourdement, parfois..), comme les religieuses catholiques également, pour seul autre exemple qui lui le chagrinera visiblement beaucoup moins (les racines chrétiennes de la fRance, toussa), et voilà que le pauvre petit macho blanc si propre sur lui se sent exclu, comme si sa propre sexualité était tragiquement en berne, le pauvre… Comme je ne suis pas triste de voir sa masculinité si terriblement archaïque exposée en place publique, et l’objet de tant de railleries des principales concernées.

Si cela pouvait l’aider un peu à se reconstruire plus intelligemment sur le sujet… que visiblement il ne maitrise absolument pas. Faut réfléchir, avant de parler en public, Jean… Car à présent, tout le monde sait combien tu pues, idéologiquement parlant.

.

¹ … excluant toute hérésie en la matière, véritable taliban des puissances dominantes en place à Bruxelles, qu’il défend bec et ongles contre vents et marées. Bref, une marionnette des marchés, comme Macron, probablement l’une de ses idoles…

 

Post-scriptum : et une fois de plus, voilà encore ce pays devenu la risée du monde libre…  Pourtant, on sait bien ici combien les States ne sont vraiment pas à l’abri du racisme… surtout avec un aussi méprisable président que l’est Trump.