des fachos à la tête d’ #Israël…

En plein cœur du débat sionnisme/antisionnisme voulu par un Macron prétendant lutter contre tous les racismes (on ne rit pas) et notamment contre l’antisémitisme, voilà un sujet qui tombe à pic pour départager tout le monde, et faire tomber les masques…

 je ne vois pas pourquoi en effet, alors que je combats absolument l’extrême droite ici, je l’ignorerais et mettrais la tête sous le sable lorsqu’elle met en oeuvre les mêmes idées dégueulasses, mêlées de racisme et de nationalisme,  là-bas. Le Fn ne s’y est d’ailleurs pas trompé, qui tente (si maladroitement) de s’en rapprocher… en lui apportant de plus ostensiblement son soutien…

j’attends donc avec impatience celui ou celle qui viendra me tancer parce que je serais contre l’extrême droite israélienne, qu’il serait soi-disant devenu interdit de critiquer

je viens de voir en effet  ceci :

je ne suis pas très étonné, sachant quelle ligne politique particulièrement ulcérante tient l’ignoble Netanyahu … Mais voilà l’explication :

Le Premier ministre israélien a conclu un pacte avec Rafi Peretz, tête de liste du Foyer juif (parti nationaliste religieux), lui promettant deux portefeuilles s’il présente une liste commune avec la formation d’extrême droite Otzma Yehoudit (Pouvoir juif). Les deux partis sont parvenus mercredi à un accord, rapporte Arutz Sheva.

Quant on ne sait pas ce qu’est le Foyer Juif, on fait un tour chez wiki. Et voilà ce que l’on trouve :

Capture.PNG

Si vous, ça ne vous suffit pas, en plus du reste,  pour en faire des ennemis politiques à combattre absolument, israéliens ou pas, moi, je ne sais pas ce qu’il vous faut… Goldnadel va-t-il de nouveau pousser des cris d’orfraie comme il en est si coutumier sur ce sujet épidermique, et aller jusqu’à nous traiter  d’antisémites ? Voilà qui serait être plus royaliste que le roi…