Bal des vampires chez les conspis #Chouard #asselineau #UPR #Ric #Frexit

Capture.PNG

Il y a certaines convergences politiques qui vont de soi. Celle qui attire Chouard vers Asselineau ne me surprend aucunement. Bien au contraire,  elle était logique et prévisible. Je ne comprends même pas qu’ils n’y aient pas pensé avant. Mais on me dit que Chouard fut autrefois plus tenté par Mélenchon… Ce qui en dit assez long pour moi, sur l’échelle du chauvinisme patriotard…mêlé de confusionnisme, là encore, pour cause de Gilets Jaunes.

Passons, là n’est pas le sujet, traité ailleurs. Unis par de mêmes déterminants politiques que sont le nationalisme, le souverainisme, et le complotisme/conspirationniste/confusionnisme, il était écrit que ces gens là se rapprochent. Il est d’ailleurs assez fréquent que les chouardisants adhèrent aux théories fumeuses de l’UPR, ou que les morpions de l’UPR professent celle, seule, unique et universelle quand il s’agit de Chouard, de la liberté d’expression absolue, sans garde-fous d’aucune sorte,  et du RIC. Voilà donc l’occasion inespérée  pour moi de brocarder par ce billet tant l’un que l’autre, qui me répugnent à plus d’un titre. Car rappelons que si Chouard, par la « grâce » des Gilets Jaunes et leur totem qu’est le RIC est à présent un peu mieux connu, et que je me suis employé plus souvent qu’à mon tour à en dénoncer ici la toxicité et les inquiétantes proximités idéologiques, tant il fricote sans même se cacher avec l’extrême-droite, c’est un peu moins le cas d’Asselineau et de son UPR, qui malgré bien des avertissements d’autres vigilants, continue de n’être pas encore assez connu. Pourtant, lui non plus,  ne devrait pas faire illusion, surtout à gauche, vu son parcours et son positionnement. Mais comme même l’une de mes amies ne savait pas qui c’était, je me dois de verser dans la pédagogie, quand bien même n’y aurait-il dans ce pays qu’une seule personne abusée par ce genre d’individus peu scrupuleux dans mon registre de valeurs, et d’éthique. Et pour illustrer les raisons pour lesquelles je n’hésite nullement à qualifier de toxicité mentale l’idéologie crypto-fasciste d’Asselineau et de l’UPR, que je désigne comme ennemi de tout antifasciste et simplement anti-raciste qui se respecte, je ne vois rien de mieux que de vous renvoyer à ce précédent billet, duquel je ne retire aucune ligne même s’il date un peu, malgré quelques éléments contextuels d’alors  :

Capture.PNG

Que quiconque qui se pique d’humanisme, de démocratie, et d’éthique puisse prendre au sérieux pareil individu, qui a travaillé pour le RPF de Pasqua, cette ordure absolue,  et pour une autre personnalité tout aussi problèmatique,   Philippe de Villiers, ou qui trouve le FN « trop mesuré » en terme de positionnement nationaliste, ne mérite que mon rejet. Il convient d’alerter régulièrement sur le danger que constitue ce type extrêmement droitier pour notre société.  C’est non seulement un complotiste invétéré, qui va jusqu’à menacer publiquement celles ou ceux qui le démontrent factuellement (Rudy Reichstadt de Conspiracy Watch, Streetpress , Ornella Guyet), comme je l’ai prouvé dans ce billet là. C’est aussi  une tête de réseau de l’extrême-droite conspirationniste, qui invite complaisamment dans les universités d’été de l’UPR des complotistes notoirement hallucinés comme Thierry Meyssan ou Alain Benajam, fort peu suspects de gauchisme. Et encore moins d’antifascisme. Aussi, il ne sera jamais vain de continuer inlassablement d’alerter tout un chacun.e, dont cette amie dont je parlais plus haut. Car je vois fleurir un peu partout des affiches de l’UPR dans mon département, en nombre impressionnant, dans des endroits bien visibles, qui pourtant n’émeuvent guère, contrairement à celles du FN/RN.  Il convenait donc de démasquer cette escroquerie politique tout aussi droitière. Et cela d’autant plus qu’il n’est pas rare de surcroit de débusquer des antisémites dans ce mouvement nationaliste moisi, comme je l’ai déjà stipulé ici.