#FN/ #RN, parti de malfrats. La preuve par #LoganDjian #GudConnexion

Les fachos sont de manière générale de tels parangons de vertu que le slogan électoral du vieux borgne, autrefois, donnait régulièrement matière à sourire (jaune) par sa totale hypocrisie :

Capture.PNG

Depuis, chaque jour apporte son lot de malversations dans son parti totalement corrompu jusqu’à la moelle, au point que je ne comprenne même pas qu’on puisse encore voter pour lui et prendre à ce point ses électeurs pour des gogos. Car ça commence à faire beaucoup, entre les emplois fictifs au parlement européen et les extorsions de fonds à leurs propres militants et sections locales via des packs électoraux surfacturés par une société écran, Riwal aux mains des gudards Chatillon et Lousteau. Et comme souvent dès qu’on parle d’affaires de malversations financières, la Gud connexion n’est jamais très loin…

L’individu que je vais évoquer ici est particulièrement dangereux, toxique et sans la moindre morale qui soit, d’où mon peu d’étonnement lorsque j’ai appris sa condamnation pour abus de biens sociaux.

index.jpg

Logan Djian ici avec Marion Maréchal nous voilà Le Pen, source

Logan Djian s’est notamment rendu célèbre pour avoir tabassé violemment un camarade de haine, Édouard Klein, son prédécesseur à la tête du Gud, en compagnie de Loïk Le Priol, producteur de la marque pour bas du front dont j’avais déjà parlé ici,   » Babtou solide » (voir ici), et Kleber Vidal. Le tout a été filmé. Les gudards, dont Logan Djian, ont d’ailleurs  menacé une journaliste qui avait révélé l’affaire pour Médiapart

Capture.

Or, la condamnation dont il vient d’être l’objet nous renseigne à présent, trois ans après, sur l’origine de cette somme, pas vraiment acquise à la sueur de son front… que l’on sait particulièrement bas.  Logan Djian a en fait détourné 25.000 € en contractant un prêt auprès d’une société, Olympe Communication, chargée de la propagande électorale du FN,  société qu’il « gérait de fait ». Mais le prêt n’a jamais été remboursé car ladite société, crée de toutes pièces pour les régionales 2015 en PACA, a fermé comme par magie aussitôt après les élections.  Et comme Djian a participé à un niveau important à l’organisation de la campagne régionale PACA du FN, il a donc été en position de détourner ces fonds. Voilà de quels précieux collaborateurs à la morale irréprochable s’entoure la présidente du FN, bien que repeint en RN. Mais c’est pourtant toujours de la même merde dont sont tapissés les murs.

On évoque souvent le racisme et la xénophobie pour parler de ce parti, mais l’on oublie souvent qu’à leurs côtés, la corruption, les conflits d’intérêts, les malversations financières y compris au préjudice des leurs sont également des caractéristiques de ce parti de malfrats. La preuve par Djian.

post-scriptum : et pour ajouter une pointe de croustillant sur cette histoire bien merdeuse, noter également que c’était ce même neuneu, fiché S, qui était l’aimable voisin de l’ancien ministre de l’intérieur… à l’insu de son plein gré. #jdçjdr