Comme un parfum de panique chez les identitaires : l’effet magique de la chasse aux fafs.

Serait-ce l’effet magique d’Impulse ? A moins que ce ne soit celui de l’annonce d’une commission d’enquête parlementaire sur les groupuscules d’extrême-droite ?  Ou le fait qu’on s’aperçoive enfin en haut lieu  que  ces terroristes d’extrême-droite qui gangrènent notre pays sont bien plus dangereux très concrètement que tous ces appelistes pseudo-révolutionnaires verbeux autour de Lundi a.m. et  de Lordon ?  Comme on a pu si cruellement le constater, réveillant la mémoire anesthésiée par les discours chouardisants de certain.e.s,  à l’occasion de cette attaque d’un groupe du NPA samedi dernier par les Zouaves, ces militants fascistes ultra-violents, dont j’ai déjà parlé ici, et ?

Capture.PNG

J’ai appris en effet à peine quelques minutes après avoir publié ce billet  dans lequel je notais ici que plusieurs responsables identitaires (comprendre : nazillons) de l’ignoble opération anti-migrants du col de l’Echelle avaient été arrêtés (joie),  que 4 autres petits cousins consanguins à l’idéologie tout aussi répugnante ont été placés en garde à vue hier à Lille, dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte après la diffusion d’un reportage d’Al-Jezira sur le bar identitaire La Citadelle .

« Le président de «La Citadelle», Aurélien Verhassel, ne fait pas partie des quatre personnes interpellées mardi matin à leur domicile, des hommes âgés de 18 à 30 ans et habitant dans la métropole lilloise. »

(Dommaaaaage ! 😉  ).

Dire qu’il aura fallu l’intervention d’une télé étrangère pour débusquer ces (si peu néos) nazis là… De quel humour peut faire preuve l’histoire, vraiment. L’arroseur arrosé, quoi, avec son propre seau de merde. Les vertus du journalisme et de l’image, précisément : l’effet miroir. Regardez vous, les neuneus : vous n’êtes vraiment pas beaux à voir. Vos discours comme vos actes sont profondément répugnants. Aussi, on comprend mieux, par ce biais là, pourquoi les fascistes ne supportent pas les journalistes, et en appellent d’autres à les lyncher… Ne pas supporter sa propre image, quoi, loin, bien loin des héros de croisade ou des mythes scandinaves que vous vous donnez, dans votre imaginaire moisi. CQFD, ici encore. Next.