#GrandBourgtheroulde, le village Potemkine #GrandDebatNational

DxBIEVQXQAAhzf-.jpgL’autocratie est-t-elle l’essence même de la démocratie macronienne ? Y mettre le feu serait donc faire œuvre de salubrité publique…

« L’objectif c’est de vous entendre ». (rires…)

On notera au passage dans ce journal la grande pantomime ridicule qui consiste à s’auto-produire dans le gymnase  d’ une petite bourgade de 3500 habitants, en un one man show tonitruant, en s’écoutant parler pendant des heures sans contradiction fondamentale, et en s’arc boutant sur ses totems idéologiques, pour finir par y lâcher des perles de pauvrophobie bien dégueulasses emplies de ce mépris social si cruellement  habituel chez lui…

Capture.PNG

Compléter le tableau par la précision utile que  ses services ( grassement payés au demeurant) avaient pris soin au préalable d’expurger  de ce village tout élément gênant : les  opposant.e.s bien sûr et leurs attributs,  mais aussi les veaux, vaches, cochons, couvées, panneaux de signalisation, les affiches désobligeantes, et jusqu’au prix des carburants dans les stations essence pour ne pas froisser sa majesté Jupitérienne…

…. et en y interdisant tant d’autres choses qu’on se demande encore si l’on pouvait y péter tranquillement dans la rue sans être aussitôt soumis à une peine de prison incompressible pour atteinte à la sûreté de l’état selon l’une de ces innombrables lois d’exception transformées en état d’urgence permanent qui devient hélas  la règle…

source

… et avoir le toupet d’ appeler cela : la démocratie.

Capture.PNG

D’où la réaction justifiée de la LDH ici :

Capture.PNG

Comme il y faut de ridicule et d’entre-soi, pour célébrer sans honte cet absurde moment autocratique là…

Une secte, vous dis-je.  Au point que ses adeptes me font de plus en plus sourire par leur décalage sociétal visiblement absolu, qui ne souffre aucune remarque :

capturecapture2capture

… et cerise sur le gâteau de flagornerie, quand on lit l’intitulé de ce compte là sur twitter, et qu’on regarde ce qu’il publie (spoiler : une ode à la gloire de leur grand gourou) :

On ne m’en voudra pas de passer mon chemin loin de ces décors en carton pâte qui n’illusionnent que ceux qui en tirent intérêt. Sans moi.Next.

(et je ne parle même pas des innombrables violences policières qui s’accumulent en Macronie et de l’usage immodéré des LBD, au point que mêmes les adeptes de LREM commencent à timidement s’en émouvoir. Mais ceci est un autre sujet).