Dans la lignée de ces taches brunes qui ternissent le mouvement des gilets jaunes, on se serait bien passé de cette vermine nazie là :

Capture2.PNG

… On apprend en effet par Charente Libre qu’il a déshonoré de sa présence les gilets jaunes de Cognac… Mais qu’il figurait aussi, ce qui m’avait échappé alors, dans l’entourage du si gentil et si brave (en apparence seulement,  voir mes petites archives perso ici) Jean Lasalle à la présidentielle de 2017. Ce type est décidément charmant… qui trompe bien son petit monde. Mais comme disait ma grand-mère « il n’y a que ce que l’on ne fait pas qui ne se sait pas… ».

Capture.PNG
source