Philippot, l’opportuniste moisi

Quand on apprend ceci…

… on n’est guère étonné, venant de ce minable opportuniste là, sachant qu’il avait déjà fait la même chose, autrefois, avec le même…  :

… ( Me faire penser d’aller un jour à l’INPI pour y déposer la marque « bas du front à rayer les parquets« ).

En fait, ce qu’il faudrait, compte-tenu de sa psychologie si particulière, c’est éviter de parler de lui, et le rendre à un légitime silence médiatique pour le faire in-exister, c’est tout ce qu’il mérite. Le voir confronté jusqu’à la fin de ses jours à sa médiocrité politique si personnelle.