les crimes de la fachosphère ont des noms, et des visages…

Quand on pointe les dangers réels du fascisme, ancien ou dit « moderne » (« Néo », vraiment, le nazisme ? ça reste ça reste à démontrer…), il n’est pas rare de se voir opposer  par les bas du front habituels l’argument selon lequel, contrairement au terrorisme djihadiste radical, l’extrême-droite ne tue(rait pas. On sait ici combien c’est faux. Rien qu’aux Etats-Unis, les crimes racistes et de l’extrême-droite radicale (alt-right) sont beaucoup plus nombreux que le seul terrorisme que l’on semble connaitre dans l’hexagone, pour les non-initiés…

Aussi, comme je ne cesse de dénoncer à chaque occasion qui m’est donnée par l’actualité le terrorisme d’extrême-droite, je ne pouvais donc passer à côté de cette bonne initiative des Solidaires étudiant-e-s et du groupe de travail « Ripostes syndicales face à l’extrême droite » de Solidaires : cette série d’affichettes sur le thème « l’extrême droite assassine », partagée par La Horde.

Capture.PNG

Leur diaporama est ici.

Ni oubli,  ni pardon.