quand #Todd agite son sac à vomi. Ingrédients : #giletsjaunes #RN #LFI #Nationalisme

2.PNG

Dans l’émission Edition Spéciale sur les Gilets Jaunes (dont l’image d’en-tête ci-dessus est tirée), diffusée le dimanche 2 décembre 2018 sur la 2, Emmanuel Todd, historien, disait « qu’ils lui avaient rendu sa fierté d’être français« . Inutile de vous dire ou plutôt d’écrire que je ne partage pas vraiment son sentiment, notamment (mais pas que) au vu de ce que je perçois ici de ce mouvement là, quelque peu taché de brun… bien qu’il ne puisse évidemment pas se résumer à l’extrême-droite que j’observe ici avec une acuité qui n’est pas donnée à tous, et qui joue sur mon regard un effet de loupe si grossissant, j’en suis conscient.

dtqhxluwwaasht5

Dans une autre émission, sur un média dont on sait à présent tout le mal que j’en pense ¹, Todd continue de creuser son filon nationaliste, dans lequel il s’abîme… Quand j’écrivais que « le souverainisme était une lèpre à gauche« , je ne croyais pas si bien écrire… Ni prévoir tout un tas d’événements et d’évolutions partisanes qui en sont la clé politique, précisément. Pour en venir au fait, voilà ce que déclare Todd, qui pose problème (à partir de 35mns30) (je ne ferai pas à la chaîne de merde qu’est RT la grâce d’un lien. Faut pas charrier… ) :

« Ce qui est très visible dans cette population qui ne semble pas consciente du carcan européen et monétaire, c’est la renaissance simultanée de l’idéal démocratique et de l’idéal national.  C’est à dire il y avait beaucoup de drapeaux français en fait. […] L’idée nationale et démocratique inclut d’ailleurs pourquoi pas un petit élément de xénophobie. […] Là, on a des sondages qui sortent à l’approche des européennes et on voit que les grands bénéficiaires de tout ça c’est le RN et Dupont-Aignan. C’est pour ça que ce que dit Mélenchon est touchant – moi j’ai voté Mélenchon donc euh… au premier tour en tous cas. […] Les choses se passent comme si le regain démocratique devait passer par la voie nationale  et semblait d’une certaine façon guider vers ou condamner à encourager les forces que les gens continuent d’appeler d’extrême droite par habitude mais qui sont en fait des forces de regain national. « 

Comment légitimer l’extrême-droite en quelques mots… sur une chaîne qui lui est si favorable, et avec un animateur qui lui est tout sauf très regardant. CQFD. Voilà qui incruste en moi encore plus profondément le sentiment qu’en effet, pour reprendre le propos de Boulouque cité ici, les gilets jaunes ne portent pas seulement une revendication sociale,  mais aussi nationale. Cette dernière dimension est hélas moins visible et perceptible par les différents commentateurs politiques tellement avisés qui pullulent actuellement. Il n’est donc pas étonnant que ce liant, le souverainisme, qui est un ferment politique à la fois de LFI et du RN ou de NDA (c’est kif kif), irrigue les gilets jaunes. Todd vient de nous montrer à quel point il en est l’un des vecteurs idéologiques, à son niveau. Et à mes yeux, ça schlingue, grave.

¹ RT, auquel s’est vendu un certain animateur bien peu scrupuleux pour qui l’argent n’a pas d’odeur : Taddeï,  qui a tant contribué dans une autre vie (sur CSOJ) à la visibilité médiatique d’un grand nombre de fachos et de racistes patentés, dont la liste est assez impressionnante pour ne rien devoir au hasard…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s