#LFI n’en finit pas de pourrir par la tête… Après @vukuzman, @Francois_Ruffin et @alexiscorbiere ? #confusionnisme #RIC #Chouard

Le confusionnisme politique est à son comble, grâce aux bons soins, notamment, des (soi-disant) « insoumis », en vertu d’une mesure qui se veut (en apparence) de nature à renforcer la démocratie et le pouvoir accordé au « peuple » : le Référendum d’initiative citoyenne. LFI l’a d’autant plus facilement acceptée et intégrée qu’elle entre en convergence avec l’une des mesures qui figuraient déjà  dans leur programme,  l’Avenir en Commun, sous le nom de « référendum d’initiative populaire ». (ch.1, 3). La formation mélenchoniste a donc eu beau jeu de présenter une proposition de loi sur ce thème, sans trop se fouler de neurones… Bref. Mais ce n’est pas vraiment ce détail technique des ingrédients de leur soupe politique qui m’amène ici, simple entrée en matière purement contextuelle, mais bien une préoccupation antifasciste, qu’il ne nous est pas faute d’avoir maintes et maintes fois martelée, encore tout récemment

 

Le cas Chouard et son un peu trop grande proximité, pour ne pas dire sa solubilité dans l’extrême-droite,  est à présent bien connu et plutôt bien balisé, et par bien d’autres que moi,  pour que je pense ne pas avoir à y revenir de si tôt, vu le pedigree déjà bien chargé du quidam…

capture4

Quelqu’un qui trouve que « Soral est un résistant »,   que Blanrue est quelqu’un de courageux, qui dialogue volontiers avec Jean Bricmont, devrait pourtant sentir le soufre à gauche. Mais voilà qui ne répugne visiblement pas à Ruffin, qui en fait donc les louanges aujourd’hui :

Ruffin donc, à 12 mns05, à propos du R.I.C. :

« Il a fleuri parce que des hommes de conviction, nommons les, Etienne Chouard et ses amis, ont semé et l’ont arrosé depuis des années.

Ce Chouard,  à qui Ruffin dresse une couronne de lauriers, c’est bien le même dont nous tracions  à grands traits le portrait plus haut, ce confusionniste total qui scandait il y a quelques années seulement ceci ?

« Celui qui soutient le peuple est à gauche. Soral est à gauche. C’est un résistant. Alors oui, il dit des choses qui me déplaisent, mais c’est secondaire ». (Etienne Chouard, 2014, ici).

Je ne ferai pas  au cadre de LFI l’injure de l’ignorance, lui dont je n’oublie pas l’ancienne profession, qui devrait le trouver parmi les mieux informés, surtout sur un registre politique… Ce qui est amusant, le petit détail croustillant de l’histoire, la petite cerise moisie sur le gâteau à la merde qu’est cette histoire,  c’est que la réciproque n’est pas forcément vraie, Chouard n’ayant eu autrefois pas de mots assez durs pour qualifier l’ancêtre de LFI, le FDG, et son projet de 6ème république… mais bon, c’est à ça qu’on les reconnait, n’est-ce pas ?Et dire que le même se flattait de se moquer des antifas, sur le registre du marabout d’ficelle….

antifa_carles-9a776.jpg

Elle est un peu grosse, aujourd’hui, non, la ficelle  ? L’actualité éclaire cette histoire d’un jour nouveau qui ne nous donne pas tort, je crois… ;), .  La complaisance de Ruffin envers ces si laxistes là avec l’extrême-droite s’explique donc à présent un peu mieux, quant on connait ses modèles discutables…

Et oh, surprise, voilà qu’un autre gourou de la secte insoumise, Corbières (dont je me souviens non sans amertume qu’il posait autrefois en militant antiraciste, mais qu’il a vite viré de bord une fois devenu plus en vue chez les mélenchonnistes ), chante lui aussi les louanges du RIC pour – tenez vous bien –  débattre de nouveau sur… « le mariage pour tous« , puisque « certains veulent à nouveau en débattre ».

 

Tiens, c’est vrai ça ! Quelle idée lumineuse, Alexis,  par les temps qui courent : pourquoi pas en effet mettre en œuvre ce RIC immédiatement,  pour débattre par exemple de la peine de mort, aussi, tant qu’on y est ?

Plus con, tu meurs.

Une telle bêtise crasse, ça fait peur, sincèrement.

 

Post-scriptum :

Sur Chouard, lire aussi…

Étienne Chouard : la chute

Dans la famille Chouard, le fils…