violence de l’extrême-droite : suite mais pas fin. (Le cas Vardon)

Ce n’est pas la première fois que ce gros con bras identitaire recruté avec si peu de scrupules par un RN qui se voudrait pourtant plus propre, démocratique et « républicain » (rires) que le FN,  fait parler de lui pour ses violences physiques… Il faut croire que ce sale type doit manquer singulièrement et régulièrement de neurones (oui aussi 😉 d’arguments plus… intellectuels, visiblement.  Pourtant, son passé et ses idées sont connus, à ce nazidentitaire là, au point qu’on en demande régulièrement la peau même en interne. Mais rien n’y fait, cela ne l’a pas empêché de devenir conseiller régional, et même membre des instances nationales du parti cette année, malgré ses idées racistes et complotistes qui lui font croire en la théorie inepte et tellement grotesque du Grand remplacement

Aujourd’hui, nous apprenons donc qu’une ancienne histoire datant de 2014, relative à une bagarre près de la mairie de Fréjus avec des personnes qui l’avaient accusé d’avoir proféré des insultes racistes et d’être armé, lui vaut en appel une sanction ramenée simplement à… 750 euros, au lieu des 6 mois de prison ferme en première instance.

Capture.PNG
source

Franchement, il y a de la chance pour les crapules… Laxisme de la justice de classe ! Et dire que les mêmes évoquent régulièrement l’intervention de « juges rouges » pour expliquer des sanctions plus sévères envers eux… Et là, donc, serait-ce dans la même logique le verdict d’un juge brun, particulièrement clément  ? je demande juste.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s