#Collon, l’invité du déshonneur du salon du livre francophone de #Beyrouth #complotisme #antisemitisme

michel-Collon.jpg
source

 

ça ne s’invente pas… Inviter un complotiste notoire, au discours réflexif d’essence paranoïaque, doublé d’un confusionniste politique avéré, ce qui va souvent de pair, à un colloque sur le complotisme, c’est la brillante idée qu’on eut les organisateurs du Salon du livre francophone de Beyrouth. C’est un peu comme si on invitait Zemmour à un colloque sur la lutte contre le racisme, en gros…

Capture.PNG
source

Connaissant un peu ce personnage peu recommandable à la déontologie aussi douteuse que ses idées,  tout comme les personnalités porteuses de peste brune auprès desquelles il s’affiche et qu’il soutient (comme pour seul exemple bien dégueulasse Assad et le régime syrien), je comprends qu’il y ait émoi dans la communauté juive, vu ses prises de position pour le moins… obsessionnelles. Mais par prudence, ne connaissant pas le site qui diffuse cette information, je suis allé vérifier. Cette page facebook d’Investig’action, le site de Collon, le confirme.

Capture.PNG
Pourquoi donc suis-je indigné de la présence d’un tel personnage à cet événement précisément là ?  Tout simplement parce que quand on parle de complotisme, l’antisémitisme est historiquement, sociologiquement et politiquement parlant l’une des principales illustrations de sa réalité bien tangible… (Bien qu’en ce moment, l’idée d’un grand complot du lobby gay soit en train de le surpasser en virulence et en médiatisation…. au point de le concurrencer grâce à la bienveillance légendaire du mouvement si progressiste qu’est LMPT...).

je parlerai en premier lieu d’un certain procès en antisémitisme l’opposant à Marcel Sel, qui le connaissant un peu lui aussi (bien qu’ayant pris mes distances avec lui pour des raisons personnelles) ne manquera pas d’éléments dans son dossier pour confirmer ce qu’il dénonce devant un juge, éléments factuels à l’appui. Certains sont bien connus, et confirmés par ailleurs, puisque rendus publics depuis longtemps, comme ceux ci :

Ainsi, lorsqu’il parle de la censure en France, il affirme que « quasiment tous [les patrons de presse français] sont milliardaires, quasiment tous dans le business, quasiment tous marchands d’armes liés à Israël ». Ainsi, il accuse Laurent Fabius, régulièrement brandi comme l’un des « juifs » du gouvernement français précédent par les antisémites les plus virulents, d’avoir armé les frères Kouachi. Ainsi, il accuse un lobby « israélien » d’empêcher son « débat » à Bruxelles ! Un débat auquel il invite la passionaria du boycott d’Israël ¹, condamnée elle-même en France pour «  provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race, ou une religion déterminée  ». Ce ne sont que quelques pâtes, j’imagine que j’aurai l’occasion de servir le plat au tribunal, pour ma défense. (source)

Capture.PNG

Mais je ne m’étendrai pas outre mesure sur cette affaire judiciaire dont ce blogueur là rend bien mieux compte que moi.  Cette accusation d ‘antisémitisme ne m’a nullement étonné quand on suit de près le complotiste en question, observant qui ce confus là soutient précisément. Et cela, malgré ( un signe ? 😉  ) le blindage étonnant visiblement opéré par le  réseau d’influence acquis à sa néfaste cause quand on tape antisémitisme Michel Collon dans un moteur de recherche célèbre, où son site Investig’action est massivement présent dans les premiers résultats de recherche… Très étonnant. Mais qu’importe cet écran de fumée, j’ai de toute façon déjà ma petite idée sur le sujet…

Par contre, comme j’ai noté au cours de mes investigations sommaires à son endroit que Collon soutient visiblement Saïd Bouamama, lequel m’a déjà été désigné à mon attention particulière, il faudra que je m’attèle un jour à son cas. Le Pir n’est pas très loin, semble-t-il… Le lien ? Les juifs, là encore. Décidément…

Tristesse.

(compassion avec les victimes et leur famille)

 

Post-scriptum : au lendemain de l’écriture de ce billet, je prends connaissance de ceci :

Une séance de signature et une conférence avaient en effet été programmés pour cet auteur, comme nous le faisons pour les éditeurs et auteurs qui font le déplacement à Beyrouth. En aucun cas, le fait d’accueillir sur notre stand cet auteur, ne peut / doit être interprétée comme une caution de ses dires ou de ses écrits.

Nous vous informons que nos autorités, en l’occurrence la Ministre Gréoli et le Ministre Président Rudy Demotte, ont été informées sur les risques liés à la participation d’Investig’action et de Michel Collon et ont pris la décision de ne pas accepter la présentation de ses livres sur notre stand ni d’organiser d’événements autour de ceux-ci« .

Si nous nous étonnons du manque flagrant d’informations dont semble bénéficier la FWB sur un sujet aussi sensible et un personnage aussi sulfureux, nous ne pouvons que nous féliciter de la décision qu’elle a finalement prise de ne pas donner à Michel Collon la caution qu’il espérait recevoir. La séance dédicaces au stand de la Fédération Wallonie Bruxelles n’aura donc pas lieu. (source)

Hé hé… Et toc.  Next.

 

¹ je suppose qu’il veut parler d’Olivia Zémor

Une réflexion au sujet de « #Collon, l’invité du déshonneur du salon du livre francophone de #Beyrouth #complotisme #antisemitisme »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s