Mélenchon appelle à voter pour Salvini

ça vaut son pesant de cacahuètes…

 

Et après, on dira que c’est nous qui sommes médisants… Si le fascisme arrive par les urnes, je ne serai pas de ceux là, définitivement. Je ne me sentirai jamais soumis aux résultats des scrutins, qui ne sont qu’une démission populaire, comme l’actualité politique nous le démontre tous les jours, avec son lot d’affaires de corruption, de conflits d’intérêts, d’enrichissements personnels, d’abus de pouvoir, de confiscation des résultats des scrutins à d’autres fins que les termes mêmes des mandats électoraux. Je ne me sentirai jamais soumis à la volonté d’un seul, au plus clair détriment de l’intérêt de tous. Je ne me sentirai même jamais soumis à cette fameuse souveraineté populaire si celle-ci conduit à élire des personnalités dont les actions sont contraires à mes principes, et qu’elles sont basées sur l’autoritarisme, le racisme et la xénophobie, le sexisme et les discriminations.

( et vous serez bien aimables de ne pas me ressortir l’argument ultime « propos sortis de leur contexte », je ne suis pas plus aveugle qu’idiot et j’ai lu tout l’article, et même au delà de celui-ci, merci.)